Coco Hotahota, l'hommage de tout un pays

hommage
Cérémonie Coco Hotahota
©Brigitte Olivier
L'Ambiance était très spéciale, lundi 9 mars, sur la place To'ata. Une très belle cérémonie d'adieu avait été organisé par les amis de Coco Hotahota. Son groupe et d'autres habitués du Heiva ont dansé et chanté pour lui... Un hommage exceptionnel très émouvant qui a duré plus de trois heures.
Coco Hotahota était-il là lundi soir ? Les Polynésiens répondront oui, sans aucun doute. Son esprit, son aura, son mana virevoltaient dans l'air aux sons des mélodies qu'il a composées toute sa vie. "Ca n'existe sûrement pas ailleurs, cela fait partie de nous. C'est notre manière à nous de rendre hommage, tout simplement", confie Melvina, la fille de Coco Hotahota. 

La mort l'a figé à jamais et ses amis sont venus lui dire aurevoir. Le coronavirus, la crise économique majeure qui se profile, les bouleversements d'un monde à bout de souffle... Lundi soir, à Tahiti, tout le monde s'en fichait... Coco est mort, et on entend encore l'écho de sa voix. Orero, danse, les hommages se sont succédés. Toutes les femmes étaient ses compagnes et les hommes ses complices lors de cette soirée unique. "C'est ce qui fait notre charme, notre beauté, notre pays exceptionnel (...) C'est l'hommage que mérite Coco", confie Tea Hirshon, amie de Coco.

Toute la journée, les artistes ont préparé cette cérémonie aussi émouvante qu'originale. Les hommes politiques ont déposé les armes. "C'est un devoir de mémoire pour nous. On ne pouvait pas supprimer Coco de notre regard sans le faire passer par là il nous a rendu d'énormes services. C'était donc To'ata", explique Edouard Fritch, président de la Polynésie. 

 
Coco Hotahota, l'hommage de tout un pays
Les Outre-mer en continu
Accéder au live