Collège du Taaone : respect du protocole sanitaire

éducation
Collège du Taaone : respect du protocole sanitaire
©Polynésie 1 ere

Le collège de Taaone n’échappe pas à la règle : masques et gestes barrière sont assimilés par les élèves et le corps enseignant. Personne ne peut y échapper. Mais, comment ces adaptations sont-elles prises ? 

C’est une grande nouveauté de l’année 2020 et qui perdure en 2021, les masques et gels hydro-alcooliques sont toujours au rendez-vous dans les établissements scolaires.

Les 700 élèves et 50 enseignants du collège du Taaone redoublent d’efforts pour que l’ordre règne. À l’entrée, les élèves doivent se mettre en rang, les uns derrière les autres afin qu’un surveillant vérifie que leurs masques soient bien portés, ils déposent ensuite du gel dans leurs mains. 

Dans la cour, les terrains de ping-pong et de football sont pleins. Même si la distanciation sociale n’est pas toujours bien respectée, aucune conséquence puisqu’aucun cas contact n’a été signalé au collège. 

Collège du Taaone : respect du protocole sanitaire
Autour de la table de ping-pong la distanciation sociale ne semble pas être respectée. ©Polynésie 1 ere


Dans les classes, et notamment dans la classe de Ghislaine Marshall, professeure de lettres, les élèves occupent un rang sur deux et pas question de mettre le masque en dessous du nez : « On est quand même obligés d’en rappeler certains à l’ordre, mais les élèves sont assez dociles et portent le masque. On a de la chance d’avoir la climatisation depuis peu, ça facilite la respiration. »

Le collège semble s’être adapté à ces nouvelles conditions de vie, le principal Pascal Coupat dit : « On a presque des conditions normales de travail. ». 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live