polynésie
info locale

Concert Tu'iro'o : quatre des plus belles voix féminines à l'honneur à To'ata

musique
Concert Tu'iro'o : quatre des plus belles voix féminines
©Maison de la culture
La Maison de la Culture présente un concert unique, « Tu’iro’o », le vendredi 6 septembre prochain. (Re)découvrez lors de cette soirée émotion, un hommage à la musique polynésienne, mettant à l’honneur les belles voix des années 80-90 et leurs nombreux tubes.
 
La volonté du Ministère de la Culture, avec cette série de concerts, est d’« offrir » la scène de To’atā à nos artistes polynésiens, ceux qui ont écrit l’histoire de la musique polynésienne par leur engagement, leurs voix inoubliables, et les nombreux « tubes » qu’ils ont à leur actif.

1ère édition donc le vendredi 06 septembre, et pour initier le rendez-vous, place aux femmes ! L’établissement a souhaité mettre à l’honneur les belles voix des années 80-90, avec une sélection de choix : Maire Tavaearii, Maruia, Elise et bien sûr les Tefafano sisters. Il fallait pour porter ces chanteuses de talent un musicien tout aussi talentueux, et c’est Bruno Demougeot qui a été retenu pour travailler avec elles à la préparation du concert.
 

Les artistes :


Maire Tavaearii a plus de 40 ans de carrière à son actif. Née à Raiatea à la fin des années 60, elle se fait rapidement remarquer pour ses qualités vocales dans les concours de chants, où elle gagne de nombreux prix. Elle rejoint dès l’âge de 11 ans le groupe de Bobby, les Big boys, qu’elle accompagnera pendant plus de trois ans dans ses concerts après l’école et dans tous les archipels.

Elle n’a que 14 ans lorsque le studio Arevareva à Tahiti lui propose d’enregistrer son premier album Ta maua teura. Elle enchaîne les créations, les succès et les concerts, anime avec Patrick Noble la scène du Royal le vendredi – ils seront élus en 1987 meilleurs chanteurs de l’année -, les soirées du Maeva Beach… « La musique, c’est toute ma vie » confie-t-elle, et elle portera cette passion jusqu’en France, comme chanteuse leader du groupe Fenua de Guy Laurens en 2001. Elle fête ses 40 ans de carrière en 2014, sort un nouvel album en 2017 et prépare une tournée pour 2020.

Parmi les chansons interprétées : Petit nuage, Tiare o te fenua / Teura, Rien que toi et moi
 
Maruia naît en 1975 d’une mère tahitienne et d’un père français. Elle grandit à Papeari entourée de sa famille maternelle et de ses 7 frères. Elle découvre son envie de chanter en accompagnant sa maman à l’église protestante le dimanche. Passionnée de chant, elle est inscrite aux concours qui s’organisent un peu partout sur Tahiti, sans oublier le concours « A la découverte d’une étoile » organisé par Gabilou.

Elle est repérée en 1990 au concours de la jeunesse territoriale, ce qui lui permet d’enregistrer un album en groupe tout d’abord. Ce sera l’album Nouvelle génération. Son premier album solo, Vaiari Vaiari, sort l’année suivante et rencontre un grand succès.

Son parcours la mène dans toute la région pacifique et en Europe (en Allemagne, en France), ainsi que dans les archipels polynésiens. Nommée meilleure chanteuse aux oscars de la musique polynésienne de 1992 à 1995, elle a forgé sa voix au travers de ces multiples expériences et continue à se produire en soirée privée ou dans des bals.

Parmi les chansons interprétées : Une île bordée de bleu / Eritana, E manea, Oe te tahi, Aime en silence
 
Élise Tahua est originaire de Takapoto, où sa maman vit encore. Elle baigne dans la musique dès sa plus tendre enfance et s’y met très jeune, bercée par les chants de son papa grand amateur de musique et de bringue. La famille fonde même un orchestre et anime des soirées.

C’est là aussi le concours de chant de Gabilou, « A la découverte d’une étoile », qui va donner l’impulsion à sa carrière. Elle en sort gagnante à la fin des années 80, à peine âgée de 18 ans. Elle enregistre par la suite 6 albums et vit de sa musique. Elle anime notamment des soirées au Beachcomber, où elle est ensuite embauchée en tant que pianiste chanteuse à la fin des années 80. Elle rencontre ainsi de nombreuses personnalités et notamment des musiciens de renommée internationale. L’un de ses souvenirs les plus marquants est d’avoir accompagné Nathalie Cole, la fille de Nat King Cole.

Elise a ensuite repris certain de ses titres de jazz. C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle est impatiente de retrouver son public !

Parmi les chansons interprétées : Manu iti e, Moemoea, Tiare maohi, Tehei arii
 
Les Tefafano sisters sont avant tout trois sœurs réunies par une même passion. Maeva, l’aînée, Malou (Vahinetua) la cadette et Kare (Teare) la dernière forment un trio dont les succès nous bercent depuis des années, parfois à notre insu !

Passionnées de chant, elles participent très jeunes elles aussi au concours « A la découverte d’une étoile », que Malou remporte en 1988. C’est Julien Teremate, qui perçoit tout de suite le potentiel de ces trois jeunes voix sur des tonalités différentes et pouvant tout chanter.

Il crée le groupe des Tefafano sisters, qui se produit pendant de longues années dans toute la Polynésie et dans le Pacifique. Les trois sœurs enchainent les concerts et les ventes d’albums et participent également à plusieurs spots publicitaires, avec notamment la célèbre reprise du titre Pereoo 2CV. « On a ça dans le sang » reconnaissent Maeva, Malou et Kare, à la fois stressées et enthousiastes de se retrouver sur To’atä prochainement !

Parmi les chansons interprétées : E ipo, Fara e, 2 chevaux, Kahana
 
L’orchestre :

Bruno Demougeot, au piano et chef d’orchestre
Roger Tetuanui, à la guitare
Fariki Mai, à la basse
Hans Faatauira, aux percussions et ‘ukulele
Joseph Lai, à la batterie
 

La Maison de la Culture a par ailleurs souhaité offrir 500 tickets à des familles défavorisées et des publics ciblés via les services sociaux.
 
 Vendredi 06 septembre à 19h30
Avec Maire Tavaearii, Maruia, Elise Tahua et les Tefafano sisters.
Chef d’orchestre Bruno Demougeot

Tarifs :1 500 Fcfp pour les adultes / 1 000 Fcfp pour les enfants de – de 12 ans

En vente sur place et en ligne sur www.maisondelaculture.pf

Renseignements : 40 544 544 /
Facebook : Maison de la Culture de Tahiti
Publicité