Confinement allégé, maintien du couvre-feu et rentrée scolaire le 20 septembre

coronavirus
Confinement allégé, couvre-feu mainetenu et rentrée des classes
©Polynésie la 1ère
L'amélioration de la situation sanitaire après près de 4 semaines de mesures restrictives a amené les autorités à alléger le confinement. Dès lundi prochain, ce confinement sera levé la semaine mais maintenu le week-end aux IDV et ISLV. Le couvre-feu restera en vigueur de 20h à 4h.

Après 4 semaines de confinement et une amélioration notable de la situation sanitaire, mais pas suffisante, les autorités de l'Etat et du Pays ont décidé d'alléger les mesures de restriction dès lundi prochain. Et cela durant 1 semaine.

Cet allègement reste soumis au principe de progressivité et de réversibilité, a indiqué le haut-commissaire.

Confinement, couvre-feu et rentrée scolaire
Dominique Sorain, haut-commissaire. ©Polynésie la 1ère

 

Concrètement, du lundi 20 septembre au lundi 27 septembre, dans les îles du Vent et Sous-le-Vent le confinement sera levé du lundi au vendredi, mais maintenu le week-end du samedi 14 h au lundi 4 h, l'accès aux plages restant interdits. Par contre, le couvre-feu sera encore maintenu tous les soirs de 20 h à 4h.

Aux Australes, le confinement sera levé le week-end.

Confinement allégé, couvre-feu maintenu et rentrée scolaire
©Polynésie la 1ère

 

Quelques conséquences de cet allègement :

- les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits, 

- les magasins sont ouverts avec une limite de 4 m2 par client

- les restaurants et les bars pourront accueillir du public en respectant le protocole de 6 personnes maximum par table en respectant 1 m entre elles

- les établissements sportifs ouvriront dans la limite de 50% d'accueil, les groupes scolaires seront autorisés mais pas les compétitions interdites

- les musées et cinémas restent fermés

- les salles de réunion peuvent accueillir du public dans la limite d'1 siège sur 2

- les bibliothèques vont rouvrir

- les salles de jeux restent fermées : bingo, combats de coqs, loto

- les croisières vont reprendre si l'équipage est vacciné

- les charters nautiques et la plaisance sont autorisés sous condition

- le pass sanitaire inter-îles est maintenu : carnet de vaccination et test PCR de - de 72 heures

Confinement allégé, couvre-feu maintenu et rentrée scolaire
©Polynésie la 1ère

 

Le haut-commissaire Dominique Sorain a aussi exhorté les gens à continuer à se faire vacciner. Actuellement, 46 % de la population l'est totalement. C'est bien mais pas encore suffisant selon lui, qui a signalé que des plaintes ont été déposées à la suite de menaces subies par quelques uns. Il a rappelé que 90% des décès dus au covid concernaient des personnes non-vaccinées.

En tout cas, tout est fait pour soulager les efforts des personnels soignants. D'autres renforts vont encore arriver a ajouté le haut-commissaire.

Confinement, couvre-feu et rentrée scolaire
©Polynésie la 1ère

 

Ce qu'a aussi confirmé le président du Pays, qui a tenu à remercier ceux venus également de Nouvelle-Calédonie.

Au regard de l'amélioration de la situation sanitaire, Edouard Fritch a évoqué la rentrée scolaire. Elle aura lieu dès lundi prochain, le 20 septembre et concernera tous les établissements scolaires, après "un temps d'accueil spécifique pour faire le bilan". 

La rentrée devra suivre un protocole sanitaire adapté :

- les élèves internes seront testés après les congés scolaires

- des vaccinodromes seront installés dans certains établissements du second degré

- la ministre de l'Education va rencontrer les chefs d'établissement ainsi que les associations de parents

Le président du Pays a insisté pour que la reprise des cours soit effective afin d'éviter le phénomène de décrochage scolaire. Comme le haut-commissaire, il a aussi insisté sur le respect des gestes barrières et poussé une nouvelle fois les gens à se faire vacciner.

 

Vol médicalisé vers Paris

Un avion de la compagnie Air Caraïbes, affrété par l'Etat, partira bientôt vers Paris afin d'y transporter une dizaine de malades atteints gravement par le covid. Cette opération a été préparée de longue date. Les malades seront accompagnés par un proche. Ce transfert servira à soulager le service de réanimation de l'hôpital qui accueille actuellement 50 patients.