Un test covid à J+4 pour les personnes en quarantaine

politique
autotest covid
©Lucile Guichet Tirao

Le conseil des ministres de ce mercredi 24 février a décrété qu'un dépistage Covid était nécéssaire pour les personnes mises en quarantaine. De nouvelles mesures fortes afin d'analyser le plus fidèlement possible la présence du variant.

Depuis le 3 février, les voyages touristiques à destination de la Polynésie française sont suspendus. Des restrictions annoncées par le gouvernement central destinées à limiter autant que possible l’introduction de variants en Polynésie française. Depuis, le conseil des ministres a adopté des mesures complémentaires.

Le variant est d’ores et déjà sur le sol polynésiens malgré la mise en place d’une quarantaine pour les nouveaux arrivants munis de motifs impérieux. Afin de contrôler au maximum ce nouvel arrivant et d’être en mesure d’isoler rapidement tout nouveau malade, le Conseil des ministres a décidé d’ajouter un test supplémentaire de dépistage à J+4 pour les personnes en quarantaine. Cette quarantaine fixée à 14 jours s’accompagne d’un test RT-PCR effectué à J+12, de façon à avoir le résultat avant le terme de la quarantaine.

Ce test à J+4 était déjà appliqué avant l’instauration de la quarantaine mais temporairement suspendu lors de sa mise en place le 3 février. Désormais les personnes bénéficiant d’un aménagement de quarantaine devront se soumettre à un troisième test de surveillance à J+8. Une surveillance stricte permettant de suivre en temps voulu l’évolution des cas et des contagions. Ces informations proviennent du conseils des ministres du 24 février 2021.

Retrouvez l'intégralité du conseil des ministres :

Conseil des ministres