Coronavirus : les cultes annulés

religion
église catholique
©Polynésie La 1ère
Le dimanche est un jour dédié au culte. Mais en ce temps de crise sanitaire, les cultes sont annulés. "Nous devons respecter les lois, pour se protéger soi-même, les autres, tout le Pays afin que chacun puisse sortir de cette crise qu'on traverse", explique un diacre de l’église catholique. 
Dimanche est habituellement un jour dédié au culte pour de nombreuses confessions religieuses. Une occasion de se rassembler pour le culte. Mais en ce temps de crise sanitaire, les célébrations sont annulés. Comment les croyants vivent-ils ce confinement ? 

"C'est le culte public qui est annulé mais toute la spiritualité se vit dans l'église familiale (...) Nous devons respecter les lois, pour se protéger soi-même, les autres, tout le Pays afin que chacun puisse sortir de cette crise qu'on traverse.

La foi n'est pas quelque chose de magique, les virus circulent (...) Ce qui est important est qu'il y a des situations où l'on peut se protéger
", explique Médéric Bernardino, diacre et co-responsable de l’école de la foi dans l’église catholique. 
 

Interview


Certaines paroissiens ont décidé de partager la messe dominicale par Facebook Live. C'est le cas de la paroisse Christ-Roi de Pamatai. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live