Coronavirus: le ministère des Outre-mer dément vouloir rapatrier les étudiants ultramarins

coronavirus
Annick Girardin
©Polynésie la 1ère
Attention aux fake news: le ministère des Outre-mer dément une rumeur selon laquelle les étudiants ultramarins qui se trouvent en métropole vont être rapatriés dans leurs territoires respectifs.
Le ministère des Outre-mer a dû démentir lundi toute intention de rapatrier les étudiants ultramarins qui se trouvent en métropole, après la diffusion d'un faux communiqué sur les réseaux sociaux.

"Un faux communiqué de presse circulant sur les réseaux sociaux indique que les étudiants d'Outre-mer seront rapatriés à partir du 22 mars 2020 afin de ralentir la propagation du virus Covid-19. Cette information est fausse, aucun rapatriement n'est prévu à ce stade", dénonce le ministère des Outre-mer, dans un communiqué.

"En cas de crise sanitaire, la lutte contre la manipulation de l'information est encore plus décisive qu'en situation normale", souligne le ministère.

Les Outre-mer sont à ce stade moins touchés par le coronavirus que la métropole, mais le nombre de personnes infectées augmente régulièrement. A l'heure actuelle, seuls la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna sont épargnés par l'épidémie.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live