Covid-19 : le nombre de décès chute à 3 en 24 heures

coronavirus
covid230821
©Pol.1
"Accalmie" dans l'hécatombe quotidienne liée à l'épidémie : 3 morts sont à déplorer en 24 heures. Mais le nombre de patients en réanimation tourne toujours autour de la soixantaine, tandis que les hospitalisations diminuent légèrement.

Un répit dans le décompte macabre quotidien que connaît depuis quelques semaines la Polynésie. 3 morts sont à déplorer en 24 heures. 3 de trop mais cette "accalmie" dans l'hécatombe ne doit pas faire oublier que l'épidémie est loin d'être terminée. Depuis qu'elle a débuté, 538 personnes sont décédées de cette maladie, parmi elles une majorité n'était pas vaccinée. 

Mais ces 3 décès supplémentaires ne signifient pas que les effets du rebond de la campagne de vaccination se font déjà sentir. Pour cela, il faudra attendre plusieurs jours ou semaines pour s'en rendre vraiment compte. En tout cas, 146 117 personnes ont reçu leur première dose, et 127 727 sont complètement vaccinées. Parmi les récents renforts venus de métropole, des pompiers sont spécialement déployés dans certains quartiers afin d'assurer la vaccination au plus près des populations. Leur rôle est aussi de former d'autres pompiers à cet acte médical.

Par ailleurs, 246 patients sont toujours hospitalisés, et 57 sont en réanimation. Si l'hôpital de Tahiti et les cliniques sont en surchauffe, ces établissements ne sont pas les seuls. Sur l'île soeur, la situation est similaire.

Ce matin, le haut-commissaire de la République s'est rendu à l'hôpital de Moorea où il a constaté que des dizaines de lits ont été rajoutés pour faire face à la vague d'admissions de personnes malades du covid ou en détresse respiratoire.

 

Covid-19 : "seulement" 3 décès en 24 heures
©Direction Santé

 

Premier décès en Nouvelle-Calédonie

 

Quatre jours après avoir plongé dans une crise sanitaire qui s’aggrave d’heure en heure, la Nouvelle-Calédonie connaît son premier décès des suites de l’épidémie de covid-19, en dehors de patients évacués sanitaires de Wallis. Vendredi (jeudi en Polynésie), une personne de 75 ans a succombé au Médipôle. Elle présentait, de source médicale, de très lourdes comorbidités.

Ecoutez le reportage de N.-C. la 1ère :

Décès