Covid-19 - Les acteurs sociaux demandent 15 jours de confinement strict

coronavirus
Covid-19 - Les acteurs sociaux demandent 15 jours de confinement stricts
Suite aux annonces faites ce mardi 17 août par les autorités, les acteurs sociaux expriment leur mécontentement. Ils demandent à ce que la santé de la population passe avant l'économie.

Le confinement, mais le week-end seulement pour les archipels des îles de la société et des îles sous le vent à compter de vendredi. C’est l’une des mesures phares annoncées par le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et par le président du Pays, Edouard Fritch hier, mardi 17 août. 

Une des premières réactions à l’annonce du nouveau dispositif aura été celle de Patrick Galenon. Le secrétaire général de la C.S.T.P. / FO n’a pas mâché ses mots ; il n’hésite pas à qualifier ces annonces de « mesurettes ». Selon lui, elles ne visent qu'à sauver l’économie plutôt que des vies.

Patrick Galenon, secrétaire général de la CSTP / FO

Un avis partagé par Tepuanui Snow. Le président des associations de parents d'élèves a le sentiment que des vies sont sacrifiées pour le bien de l'économie. Il fait l'état des lieux du milieu scolaire et demande 15 jours de confinement. 

Tepuanui Snow, président des associations de parents d'élèves : « La situation est critique »

Du côté de l’Éducation, Thierry Delmas le Directeur de cabinet de la ministre de l’Éducation l'a indiqué ce matin. Pour le moment, les chiffres concernant la présence des élèves comme des enseignants n’incitent pas à la fermeture des établissements scolaires. Selon lui, il faudra agir au cas pas cas. 

Thierry Delmas, directeur de cabinet du ministère de l'Éducation

Des vaccinodromes ouvriront dans les établissements scolaires. Le lycée d’Uturoa, à Raiatea ouvre le bal, aujourd’hui.