Crise sanitaire : allègement des restrictions locales et du couvre-feu

coronavirus
crise sanitaire : allègement des restrictions locales et du couvre-feu
Le haut-commissaire lors de son allocution. ©Polynésie 1ere

Le constat est clair : l’amélioration des conditions sanitaires permet aujourd'hui d'envisager un allègement des mesures restrictives appliquées jusqu’à présent. Il sera effectif dès lundi 15 février et cela, pendant 1 mois si la situation ne se dégrade pas.

Le président Fitch et le haut-commissaire ont d'abord dressé un constat d'amélioration de la situation sanitaire de la Polynésie. 

Les services de santé dénombrent désormais 82 cas actifs, 16 hospitalisations dont 6 en réanimation et une vingatine de nouveaux cas par jour, loin de la flambée épidémique de fin 2020.

Avec un taux d'incidence de la maladie de 38 pour 100 000 personnes contre 990 pour 100 000 en octobre dernier, "notre situation sanitaire est maitrisée" a estimé Edouard Fritch.

Dans ce contexte, un allègement des mesures restrictives appliquées juqu'à présent va être effectif dès le lundi 15 février.

Salles de sport ouvertes

 

Il concernera d'abord "certains équipements et aménagements sportifs publics et privés couverts qui sont autorisés à rouvrir mais devront être encadrés". C’est le cas des salles de sport, et des gymnases. Car « la demande des jeunes pour se défouler est forte », vient de déclarer le haut-commissaire Dominique Sorain. Par contre, cette ouverture devra se faire en respectant une distance physique minimale entre pratiquants. De même que les accessoires et appareils devront être désinfectés après chaque utilisation, ainsi que les sanitaires.

Les compétitions sportives sont à nouveau autorisées mais à huis clos : elles ne seront donc pas accessibles au public.

Les salles de spectacles et conférence pourront accueillir du public mais dans la limite de 50 % de la jauge et avec 400 personnes au maximum.

Evidemment, le respect des gestes barrières dans files d’attente sera de rigueur.

Couvre-feu à 22 h

Concernant les musées, les visiteurs pourront à nouveau les fréquenter. Par contre, ils ne pourront toujours pas se rendre dans les salles de fêtes, jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, les restaurants pourront rester ouverts plus tard les jeudis et vendredis grâce au recul du couvre-feu de 21h00 à 22h00 ces jours là. De quoi attirer davantage de clientèle.

crise sanitaire : allègement des restrictions locales et du couvre-feu
Le Président Fritch satisfait de l'évolution sanitaire, mais ne crie pas pour autant victoire. ©Polynésie 1ere

En ce qui concerne la prévention, Edouard Fritch a indiqué que 10 000 personnes seront vaccinées d'ici à fin février, l'objectif étant de vacciner 80 000 personnes avant fin août prochain.

Allocution du haut-commissaire Sorain

 

Allocution du Président Fritch

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live