Des exposants mais peu de public au marché du terroir d'Uturoa

traditions raiatea
Des exposants mais peu de public au marché du terroir d'Uturoa
©Polynésie la 1ère

Contrairement à d'autres îles ou communes, le marché du terroir d'Uturoa n'a pas fait le plein de public. Le mauvais temps serait à l'origine de ce manque de curiosité et d'envie de découvrir les créations des exposants. Et pourtant, il y avait matière à voir et acheter.

Comme chaque année, hormis l'an dernier, le Rotary Club de Raiatea, organise sous le préau de l'école Anne-Marie Javouhey en plein centre-ville d'Uturoa, sa journée "marché du terroir et de l'artisanat". Une reprise en somme qui pourrait expliquer le nombre d'exposants, une vingtaine, supérieur à celui de l'an passé. La preuve d'un besoin de revenir au contact de la clientèle et pour certains, d'exposer les œuvres qu'ils ont concoctées pendant le confinement.

 

Hélas la population de Raiatea, à l'inverse des escargots, ne sort pas quand il pleut... D'où dans la salle, davantage d'exposants que de public.

Claudine Goché, la future présidente, est néanmoins satisfaite. Après notre passage il restait encore 2 heures pour faire le plein. Un rayon de soleil a enfin décidé quelques personnes à sortir de leur coquille.

Des exposants mais peu de public au marché du terroir d'Uturoa
©Polynésie la 1ère

Tous les secteurs étaient représentés : de l'huile de coco aux chapeaux locaux, du rhum de Tahaa au sculpteur de Koh Lanta, en passant par les miroirs en coquillages et le tatoueur (le mootua de Claudine) en vacances, mais néanmoins disponible pour donner un coup de main à l'association de sa grand-mère.

Des exposants mais peu de public au marché du terroir d'Uturoa
©Polynésie la 1ère

 

En définitive, une journée somme toute mitigée mais qui a eu le mérite de relancer la machine et de montrer que certains ont encore le courage d'aider les autres.