Deux navires pour relier Tahiti aux Raromatai

transports tahiti
Terevau Piti
©Terevau
Relier Tahiti aux Raromatai, c'est l'ambition des armateurs. Le groupe Degage devrait mettre à l'eau en 2022 une navette rapide pour passagers uniquement. Mais il devrait se faire devancer par Terevau piti l'année prochaine. Explications.
Partir aux Îles Sous-le-Vent par bateau, c'est l'ambition de plusieurs armateurs. Après avoir décroché sa licence d'exploitation, le groupe Degage va faire construire un navire rapide pour passagers uniquement. L'Apetahi express est prévu avant fin 2022, au risque, au-delà, de perdre sa licence d'exploitation. Mais il se fera devancer par le Terevau piti l'année prochaine, non
sans peine.

En effet, outre des difficultés administratives, la société rencontre des retards dans la fabrication du navire, prévu pour le premier 1er trimestre 2021. Le groupe Degage, déjà concurrent de Terevau sur la ligne Moorea-Papeete, le sera aussi sur les Îles Sous-le-Vent. Mais pas de quoi inquiéter, Tino Shing Chong, le patron du Terevau.
 

Interview


Autre différence avec l'Apetahi express, le Terevau 2 desservira toutes les îles des Raromatai. L'Apetahi Express, lui, ira uniquement à Huahine, Bora Bora et Raiatea. Il existe un troisième bateau, le Polynésien porté par Anapaarii Boosie. Mais le projet de cargo-ferry confié à un bureau d'étude naval toulousain se fait discret.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live