Matériel électoral : enveloppé et c’est parti !

emploi
Mise en pli
©Aro Tihopu
Recrutés par le Sefi, 204 vacataires à la recherche d’un emploi sont réunis à la salle omnisports d’Arue pour mettre sous pli des documents de propagande dans le cadre de la campagne pour la présidentielle.
« Plus nous faisons d’enveloppes et plus nous gagnons d’argent ». A 30 francs l’enveloppe, les meilleurs groupes pourront gagner jusqu’à 30 000 francs. Pendant trois jours, ces vacataires recrutés par le SEFI mettent sous pli les documents électoraux. Tracts de campagne, profession de foi, des documents qui seront envoyés à tous les électeurs. Sous la supervision du Haut-Commissariat, les vacataires répartis en 6 groupes se retrouvent en compétition.

Par exemple Teva 23 ans nous dit que : « Dans mon groupe les tâches sont bien réparties par exemple, nous sommes trois à plier les documents et les trois autres les insèrent dans les enveloppes. Certains groupes font appel à des amis ou à des membres de leurs familles pour les aider, afin d’aller plus vite. »

En tout cela représente 204 000 enveloppes qui seront expédiées aux électeurs sur l’ensemble de la Polynésie, par la poste et par fret aérien. Pour les îles dépourvues d’aéroport, comme Rapa qui comptabilise 426 électeurs, Hereheretue qui en a 53 et Tematangi 44, des moyens militaires ont été mis en place pour desservir ces îles en matériel électoral.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live