publicité

Etats-Unis : les deux dindes graciées par Donald Trump pour Thanksgiving ont passé la nuit dans un hôtel de luxe

Chaque année, à Thanksgiving, le président américain gracie deux volatiles. Et ces derniers ont le droit de se la couler douce avant le jour J.

© WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
  • Polynésie la 1ère avec France Info
  • Publié le , mis à jour le
Une vie de chien ? Pas pour ces dindes. Comme chaque année aux Etats-Unis depuis John F. Kennedy, le président américain gracie deux dindes parmi des milliers de volailles, deux jours avant Thanksgiving (dont la dinde est le plat principal traditionnel), fêté le quatrième jeudi de novembre.

Cette année, les heureuses élues s'appellent Peas et Carrots. Comme le veut la coutume, les deux volatiles ont même passé la nuit précédant la cérémonie de grâce, du lundi 19 au mardi 20 novembre, dans un hôtel de luxe à Washington.

Après avoir été graciées par Donald Trump, elles iront se reposer au Gobblers Rest (littéralement le "repos des animaux qui font glouglou"), sur le campus de la Virginia Tech University.

 
Thanksgiving ("action de grâce") est l'une des fêtes les plus observées par les Américains. Elle trouve ses racines dans les premières années de la colonisation de l'actuel territoire des Etats-Unis dans les années 1620, quand les Européens installés de fraîche date avaient, selon la tradition, remercié Dieu pour l'abondance des moissons et l'aide donnée par les Amérindiens.

Cette fête est pour beaucoup d'Américains la seule occasion annuelle de se réunir en famille et ils voyagent souvent très loin pour un dîner au menu invariable : dinde farcie, tarte à la citrouille et pain de maïs.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play