États-Unis : Joe Biden choisit l'Amérindienne Deb Haaland à la tête du département de la Sécurité intérieure

océan atlantique
Deb Haaland a été choisie par Joe Biden pour diriger le département de la Sécurité intérieur.
©Reuters

Joe Biden a choisi jeudi 17 décembre l'élue amérindienne Deb Haaland comme secrétaire à l'Intérieur, un vaste département chargé des ressources naturelles, un nouveau symbole de la diversité souhaitée par le président élu américain dans son futur gouvernement.

Le président élu américain Joe Biden a annoncé jeudi 17 décembre sa décision de nommer la représentante démocrate du Nouveau-Mexique Deb Haaland à la tête du département de la Sécurité intérieure.

Deb Haaland, membre de la tribu Laguna Pueblo installée au Nouveau-Mexique et élue au Congrès depuis 2019, serait la première amérindienne à diriger ce ministère, qui gère notamment les réserves indiennes. Le département de la Sécurité intérieure emploie plus de 70 000 personnes aux États-Unis et gère environ un cinquième de la superficie du pays.

Deb Haaland, 60 ans, qui figurait parmi les favorites pour ce poste, a déjà exprimé sa volonté de favoriser l'expansion des énergies renouvelables sur les terres fédérales et d'arrêter d'encourager les énergies fossiles, comme le faisait l'administration de Donald Trump.

Une pétition, soutenue par plus de 120 représentants tribaux, a récemment exhorté Joe Biden à "faire l'Histoire" en nommant Deb Haaland à ce poste, crucial pour les quelques 600 tribus reconnues aux États-Unis.