publicité

Fallait pas l'ennuyer

Un voleur a eu la très mauvaise idée d'agresser Polyana Viana, championne de MMA.

La championne brésilienne de MMA Polyana Viana et les décombres de son agresseur © Polyana Viana / Dana white - Twitter
© Polyana Viana / Dana white - Twitter La championne brésilienne de MMA Polyana Viana et les décombres de son agresseur
  • AFP/CM
  • Publié le
Un voleur brésilien a appris à ses dépens que de tenter de dérober le téléphone d'une championne d'arts martiaux mixtes (MMA) surnommée "la Dame de fer" était tout sauf une bonne idée.

Polyana Viana, poids paille d'1,70 m, a assené au voleur deux coups de poing et un coup de pied, avant de l'étrangler et de l'immobiliser avec une clef de bras en attendant l'arrivée de la police.

Membre de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), plus prestigieuse ligue de MMA au monde, la lutteuse de 27 ans a été abordée par le voleur pendant qu'elle attendait un taxi devant chez elle à Pechincha, quartier populaire de l'ouest de Rio.

Elle a raconté que l'homme lui avait dit qu'il avait un pistolet, mais a décidé de passer à l'action, supposant que l'arme était factice et qu'il n'aurait pas eu le temps de la dégainer quoi qu'il arrive. Après coup, Polyana Viana s'est rendue compte que l'arme était effectivement en carton.

La lutteuse a publié sur Instagram des photos du voleur couvert de bleu, prostré et le tee-shirt taché de sang.
"Comme les coups sont partis très vite, je crois qu'il était effrayé", a-t-elle raconté, expliquant que le voleur avait été emmené dans un dispensaire pour y recevoir des soins.

Elle a ensuite porté plainte au commissariat et expliqué au site avoir ressenti quelques douleurs aux mains le lendemain, mais rien de sérieux.



 

Sur le même thème

  • insolite

    Un thon vendu 322 millions cfp sur le marché de Tokyo

    Un thon de 278 kilos s'est vendu samedi à un prix record de 333,6 millions de yens (2,7 millions d'euros), soit plus de 322 millions cfp à Tokyo, un succès inattendu pour les premières enchères du Nouvel An au nouveau marché de Toyosu.

  • insolite

    Des fèves à l’effigie de Johnny dans les galettes de l’Épiphanie

    À Saint-Vincent-de-Connezac, en Dordogne, un boulanger-pâtissier du village a décidé de rendre hommage à Johnny Hallyday. Pochettes d'album, guitares et santiags... Pour fêter l'Épiphanie, il a glissé dans ses galettes des rois des fèves en référence au chanteur décédé. 

  • insolite

    Nouméa : la féerie des lotus géants

    Une idée bucolique, une passion horticole avec ses accents poétiques... Le lotus, sujet de tant de légendes, joue les vedettes à Nouméa. Pour fêter ses 90 ans, une société a installé en baie de Sainté-Marie sept lotus géants. Depuis, tous les soirs, ils émerveillent petits et grands. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play