Fiji airways licencie 758 personnes, soit 51% de son effectif

transports
FIJI AIRWAYS
©CCO Flickr / Wikimedia commons / Laurent Errera
Face à la crise du coronavirus, la compagnie nationale fidjienne annonce la suppression plus de la moitié de ses effectifs.
La compagnie aérienne fidjienne Fiji Airways détenué à 51% par l'Etat et à 49% par le groupe australien Qantas annonce la suppression de 51% de ses effectifs en raison de la pandémie et de revenus proches de zéro depuis deux mois.

Le directeur général de la compagnie, André Viljoen, annonce être contraint de se séparer de 758 personnes après avoir "épuisé toute les autres options". 

Le personnel épargné par cette vague de licenciements sans précédent verra en outre son salaire amputé définitivement de 20%.

La compagnie dispose de 13 appareils : 8 Airbus et 5 Boeing. Elle dessert les îles du Pacifique, l'Asie et la cote ouest américaine.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live