polynésie
info locale

Founder's Cup of Surfing : Michel Bourez gagne avec la Team World

surf
michel bourez/ team World
©Instagram Michel Bourez
C'était la première fois qu’une compétition de la World Surf League se déroulait sur la vague artificielle de Kelly Slater, en Californie. La Teaml World composée de Michel Bourez, Jordy Smith, Paige Hareb, Bianca Buitendag et Kanoa Igarashi s'est finalement imposée.


Une première historique dans le milieu du surf de compétition. Ces 5 et 6 mai, s'est déroulée la première compétition de surf sur une vague artificielle : la " Founder's Cup of Surfing ", au Surf Ranch en Californie. Proposée par la World Surf League (WSL), cette compétition mondiale se déroule sur une vague artificielle développée par le multi champion du monde, Kelly Slater. Pour cette première suivie par des milliers de fans, le Polynésien Michel Bourez a remporté la finale aux côtés de son équipe la Team World. Une équipe composée du Spartan, de Jordy Smith, le capitaine, Paige Hareb, Bianca Buitendag et encore Kanoa Igarashi. 


La Team World a ainsi devancé celles des USA, du Brésil, de l'Europe et de l'Australie. Malgré une domination lors de la première journée de compétition samedi, la team USA avec Kelly Slater et ses « boys » n'ont finalement pris, dimanche, que la troisième place de la Founders' Cup of Surfing. L'équipe du Brésil, composée notamment de Gabriel Medina, est elle arrivée deuxième. 


Michel Bourez et le reste de équipe ont réussi à devancer leurs adversaires grâce notamment à la belle performance de Jordy Smith lors de la seconde journée. Le Spartan avait lui aussi bien scoré lors du tour qualificatif, samedi. 

Comment ça marche ? 


Cette compétition en équipe préfigure la 8e étape du championnat mondial 2018 qui se déroulera du 6 au 9 septembre prochain sur cette vague artificielle. Les résultats des surfeurs ne leur apporteront aucun point pour le classement du World Tour.

Pour cette course, cinq équipes de riders constitutées chacune de trois surfeurs et deux surfeuses sont prévues au départ. Chaque concurrent doit surfer deux vagues par run : une gauche et une droite. Chaque vague est notée sur 10. Durant le tour de qualification, trois runs sont organisés. La meilleure note de chaque surfeur contribue au total de l'équipe qui est calculé sur 100 points. Seules les trois meilleures équipes sur les cinq sont qualifiées pour la finale.

Lors de la finale, chaque surfeur des team doit surfer deux vagues par série, une gauche et une droite. Sur les cinq séries, c'est la meilleure vague du surfeur qui constitue son total (sur 10) de la série. Les points sont attribués en finale pour chaque place dans la série. 
Le classement final
1. Reste du monde
2. Brésil
3. États-Unis
4. Australie
5. Europe
Publicité