Georges Nahei : "les matahiapo ont besoin de la présence de leurs familles"

société
Georges Nahei : invité café
©polynésie la 1ère
L'invité café du vendredi 1er octobre 2021 est Georges Nahei, responsable de la cellule de protection des personnes en perte d’autonomie.

En ce vendredi 1er octobre, journée mondiale des Matahiapo, force est de constater que de plus en plus de séniors se retrouvent seuls. Livrés à eux-même, certains centres d'accueil se sont donné pour mission justement de briser cet isolement. Les matahiapo ont besoin "de la présence de la famille (enfants et parents) et de reprendre leur place centrale dans le foyer".

La population polynésienne compte, en son sein, une part importante de personnes âgées.

Selon le recensement en date de (dernier recensement en date), la durée de vie s’allonge et atteint désormais une moyenne d’âge de 77 ans.

Cela s’explique par:

  • l’accès garanti au système de soins;
  • par la prise en charge optimale des soins sanitaires.

Effectivement, force est de constater qu’avec les progrès technologiques et sociaux, l’espérance de vie de la population polynésienne ne peut qu’être en constante augmentation.

Le responsable de la cellule de protection des personnes en perte d’autonomie rappelle que les matahiapo sont heureux quand le lien existe et  préserver avec la famille. Ils sont les gardiens d’un trésor national, du patrimoine culturel

Georges Nahei est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi :

Georges Nahei : invité café