Grève générale - Augmentation du SMIG de 4% ?

social
grève générale
L'intersyndicale a rencontré certains membres du gouvernement ce samedi 20 novembre. Les représentants des personnels du public et du privé ont demandé une augmentation du SMIG de 4%.

Le dialogue n’est pas rompu. Les confédérations syndicales CSTP-Fo, CSIP, O oe to oe rima et Otahi avaient quitté la table des négociations, hier, très mécontents. Les négociations ont donc repris ce samedi matin à 10h à la présidence en présence des ministres René Temeharo, Yvonnic Raffin et Heremoana Maamatuaiahutapu. Avec un point à l'ordre du jour, la Protection Sociale généralisée qui pose problème aux syndicats.

Caroline Fahri était en direct sur place à midi

Il a été aussi question du SMIG ce matin. L'intersyndicale a demandé une augmentation du salaire minimum de 4%. Pour rappel, le préavis de grève générale a été déposé mardi par les confédérations syndicales et doit être effectif le 24 novembre prochain, si aucun accord n'est trouvé entre temps. 14 secteurs d’activité de l’Économie polynésienne et tous les services de l'administration sont concernés par cette grève générale illimitée.