Les habitants d’Anaa préfèrent l’eau de pluie à celle des osmoseurs

eau potable tuamotu-gambier
Les habitants d’Anaa préfèrent l’eau de pluie à celle des osmoseurs
Les habitants d’Anaa préfèrent l’eau de pluie à celle des osmoseurs ©Polynesie1ere
Dans les atolls dépourvus de sources et dont l’eau des nappes phréatiques est saumâtre, les eaux de ruissèlement sont précieusement récupérées.
Sur un plan technique, les osmoseurs, permettent sur place de désaliniser l’eau de mer. Cette solution ne convainc toutefois pas les habitants des Tuamotu qui ne goutent guère l’eau ainsi produite.

A Anaa, depuis la mise en service de cet appareillage il y a six ans, la commune doit supporter des coûts de fonctionnement importants et se voit contrainte de laisser les machines tourner en permanence de crainte de les voir tomber en panne.
Dans les atolls dépourvus de sources et dont l’eau des nappes phréatiques est saumâtre, les eaux de ruissèlement sont précieusement récupérées. Sur un plan technique, les osmoseurs, permettent sur place de désaliniser l’eau de mer. Cette solution ne convainc toutefois pas les habitants des Tuamotu qui ne goutent guère l’eau ainsi produite. A Anaa, depuis la mise en service de cet appareillage il y a six ans, la commune doit supporter des coûts de fonctionnement importants et se voit contrainte de laisser les machines tourner en permanence de crainte de les voir tomber en panne. ©Polynesie1ere

Jacques Damour / Inatio Raveino
Les Outre-mer en continu
Accéder au live