Le Haut Commissaire rappelle à l'ordre les services de l'Etat

coronavirus
Réunion des chefs de service de l'Etat
Une réunion convoquée en urgence des chefs de service de l'Etat a permis de rappeler avec fermeté les consignes sanitaires applicables à l'ensemble des fonctionnaires tant dans la sphère privée que professionnelle. "Des sanctions seront prises en cas de manquement" souligne Dominique Sorain.
Dans un communiqué rendu public jeudi 13 août en fin de matinée, le Haut commissariat explique avoir donné des consignes de fermeté à l'ensemble des chefs de service des administrations de l'Etat, au regard de la soudaine dégradation de la situation sanitaire. 77 cas de covid-19 ont été recensés en Polynésie entre le 2 et le 11 août.

Cette réunion intervient alors que plusieurs foyers de contamination ont été identifiés à Tahiti, dont un à la caserne de gendarmerie de Faa'a. Ce "cluster" pourrait avoir pour origine la participation de gendarmes mobiles à une soirée au cours de laquelle aucune distanciation sociale n'a été observée. 


Le communiqué du haut commissariat :

"Dominique Sorain, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, a convoqué en urgence jeudi matin l’ensemble des chefs de services de l’Etat pour faire le point sur la situation sanitaire de la Polynésie française et rappeler les consignes sanitaires déjà en vigueur depuis le début de cette épidémie.

En effet, face à la hausse du nombre de cas positifs, le Haut-Commissaire a rappelé avec fermeté les mesures drastiques qui s’imposent à l’ensemble des administrations et les devoirs des agents publics de l’Etat, qui doivent faire preuve d’exemplarité et de rigueur.

A cette occasion, il a insisté sur la nécessité d’une vigilance collective et absolue de la part de l’ensemble des fonctionnaires et des agents publics de l’Etat, que ce soit sur leur lieu de travail ou dans leur sphère privée.

Il a rappelé que toutes les personnes arrivant sur le territoire doivent limiter leurs contacts, conformément à l’engagement sanitaire signé lors de l’enregistrement ETIS.

En outre, le Haut-Commissaire a indiqué que tous les fonctionnaires nouvellement arrivés en Polynésie française ou revenant d’un voyage de l’extérieur, doivent impérativement attendre les résultats de leur auto-test avant de se rendre dans les îles.

Il a demandé à l’ensemble des chefs de services de l’Etat de veiller à ce que ces consignes soient régulièrement rappelés et respectés par tous, pour assurer la protection sanitaires des agents et des usagers.

Le Haut-Commissaire a également indiqué que des sanctions seront prises en cas de manquement".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live