Les maires des Iles Sous Le Vent appellent à la vaccination

coronavirus îles sous-le-vent
Les maires des Iles Sous Le Vent appellent à la vaccination
Les maires des Iles Sous Le Vent appellent à la vaccination ©Polynesie La1ere
Environ 2 000 cas de covid ont été recensés depuis la reprise de l’épidémie aux Raromatai où les structures de soins sont sous dimensionnées.

Les maires des Iles Sous Le Vent appellent leurs administrés à se faire vacciner.  Dans cet archipel, l’épidémie continue sa progression. L’île la moins touchée est Maupiti avec neuf cas.  En tête de peloton, Raiatea dénombre 860 personnes touchées depuis la reprise épidémique. Il y en a 610, à Huahine, plus de 300 à Bora Bora et 196 à Tahaa. Sur la perle du Pacifique, le centre médical appelle à la plus grande prudence. Trois malades, âgés de moins de 60 ans, en manque d’oxygène, ont dû être évasanées. 

Réunis mardi matin par la Lana Tetuanui, les maires ont exprimé leur inquiétude. La sénatrice estime que ceux qui refusent la vaccination devraient payer les frais d’hospitalisation.

Les tavanas ont-ils tous la même position ?

Thomas Moutame, maire de Taputapuatea :