Ils se sont dits "oui"... à la façon de Raivavae !

famille tahiti
mariage Raivavae
©Arthur Tiarii

Covid oblige, après leur septaine,Tepoutuarii et Victoria ont choisi de prononcer leurs vœux en comité restreint. Malgré des conditions sanitaires strictes, la famille des jeunes mariés a tenu à leur offrir un mariage digne des Tuhaa pae.

Avant de s’appeler Tetuahau Tane et Vahine, Tepoutuarii natif de Raivavae et Victoria originaire de Tonga ont passé toutes les étapes qu’impose une union célébrée dans l’archipel des Australes. À commencer par le festin servi à la douzaine de convives.

Celui-ci comprend le traditionnel popoi au four tahitien. Figure également au menu le retia parfum potiron ou banane. "C'est la coutume, nos ancêtres ont toujours fait ce ma'a", explique la cuisinière Jeanine Tamaititahio. 

Au cœur d’Anatonu, district où se déroule la cérémonie, sont dressés des chapiteaux et des tables disposés selon le "principe Covid". La mise en place respecte scrupuleusement la feuille de route sanitaire imposée par les autorités du pays. "On a mis six personnes par table de dix personnes", précise Virginie Chung Tien Hing, la responsable de la décoration.

Plusieurs kilos de viandes et produits du terroir ornent les tablées. Une fois les vœux prononcés et les mariés drapés dans un tifaifai symbolisant la force de leur union, le père de la mariée a exprimé sa joie de se trouver sur cette île.

Un banquet mi-Raivavae et mi-Tonga a permis à toute l’assemblée de se retrouver dans une ambiance festive, exempt de toute boisson alcoolisée.