polynésie
info locale

Incompréhension et compassion au lendemain du carnage de Christchurch

terrorisme
Incompréhension et compassion au lendemain du carnage de Christchurch
Incompréhension et compassion au lendemain du carnage de Christchurch ©Polynesie La1ere
Le carnage qui a endeuillé la paisible ville de Christchurch en Nouvelle Zélande suscité d’innombrables réactions à travers le monde, y compris en Polynésie.
 
Au lendemain de l’attaque de deux mosquées qui a fait 49 morts à Christchurch dans l’île du sud de la Nouvelle Zélande, le temps est au deuil et au recueillement. Des messages de compassion de très nombreux chefs d’Etat ont été adressés au gouvernement de Wellington et au peuple néo zélandais. Le suspect de ce carnage sans précédent en Nouvelle Zélande est un Australien de 28 ans, Brenton Tarrant, décrit comme ‘’un terroriste d’extrême droite’’ par le 1er ministre kiwi. Il a été inculpé de meurtre et placé en détention provisoire jusqu’à son procès, le 5 avril.
 
Incompréhension et compassion au lendemain du carnage de Christchurch
Incompréhension et compassion au lendemain du carnage de Christchurch
Publicité