Invité du journal : le directeur général de Tahiti Tourisme

tourisme
Invité du journal : le directeur général de Tahiti Tourisme
Jean-Marc Mocellin fait un point sur la situation touristique actuelle. 
Jean-Marc Mocellin a réagi notamment sur l'allocution du Président de la République et se dit un peu déçu, "nous pensions que les touristes française allaient pouvoir revenir à partir du 1er décembre". Mais il faudra sans doute attendre encore un peu car le confinement est prévu jusqu'au 15 décembre. 

Concernant les autres marchés "perdus", le directeur de Tahiti Tourisme dit être "totalement agile en fonction de l'état sanitaire de ces marchés et du nôtre. On a appris à changer 4 fois notre stratégie cette année ! Notre force, c'est de pouvoir nous adapter. On bouge en fonction de la réalité du terrain". Pour autant, l'établissement estime avoir été parmi les "meilleurs élèves en terme de communication sur cette crise".

maintenir les établissements ouverts : gros challenge. Niveau fréquentation touristique, la Polynésie a accueilli 41 000 visiteurs depuis juillet 2020 : 50% de métropolitains, 40% d'américains et 10% d'autres nationalités. "On va finir l'année avec 75 000 touristes, contre 236 000 l'an dernier". 
Le gros challenge de Tahiti Tourisme : parvenir à "maintenir les établissements ouverts" jusqu'à la fin de la crise. 

La conférence annuelle de Tahiti Tourisme (virtuelle) est prévue la semaine prochaine : les bilans 2019 et 2020 seront dressés, ainsi que le tour du monde des marchés, la présentation des orientations 2021 et notamment le développement du tourisme intérieur, "plus important que jamais".