publicité

Jaïrus Guilloux : la note est 2 fois plus salée

Après une première estimation à 100 millions de francs pacifique, la facture officielle de l’hôpital adventiste qui a pris en charge Jaïrus est deux fois plus salée.

  • ir
  • Publié le , mis à jour le
Six semaines d’hospitalisation, 10 jours de coma avec hémorragie interne, traumatisme crânien, plusieurs fractures aux membres inférieurs et au bassin, tel est le bilan de la lourde chute du champion de moto cross lors d'une compétition aux Etats Unis.

Le pilote polynésien n’a pas pris d’assurance tous risques, il s’est renseigné sur internet après avoir fait le tour des assurances polynésiennes qui ne voulaient pas prendre en charge les sports mécaniques, l’assurance qu’il a déniché lui garantissait un remboursement plafonné à 50 000 euros.

Grace aux conseils d’une avocate spécialisée, le couple se tourne vers la Caisse de Prévoyance Sociale qui accepte de prendre en charge les frais d’hospitalisation à l’image de ce qui se fait en Polynésie, c'est-à-dire, 70%.

Le champion déclare que c’est la dernière fois qu’il représente Tahiti à l’étranger.
 
Jaïrus Guilloux : la note est 2 fois plus salée
Jaïrus Guilloux : la note est 2 fois plus salée

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play