Japon, quelles mesures sanitaire anti-covid ?

coronavirus
Japon, quelles mesures sanitaire anti-covid ?
©Polynésie La 1ère
Au Japon, pas de public en tribune, des test PCR à tire-larigot et les journalistes, quant à eux, peuvent sortir 15 minutes par jour face à leur hôtel. Malgré ces précautions, les chiffres s'affolent dans tout le pays.

Quand partout on entend des anti-vaccins, au Japon, la population en réclame. Avec 30% de couverture vaccinale, c’est un peu plus de 50 millions de japonais qui ont reçu au moins une dose. Au Japon où les autorités ont d’abord privilégié la vaccination en faveur des personnes de 65 ans et plus. Une frange de la population qui représente à elle seule plus du quart des japonais.

Bémol, la vague de variant n’a pas épargné l’île. Elle déferle sur la population active, non vacciné et jeune. Vendredi 30 juillet, la ville de Tokyo passait la barre des 10 000 cas positifs. Face à cette flambée des chiffres la population des moins de 65 ans réclame la mise en place de campagne de vaccination massive.  Mais le pays ne dispose pas de doses en quantité suffisante.

Malgré l’Etat d’urgence décrété le 12 juillet, les Jeux Olympiques ont été maintenus. Des jeux qui ont permis la vaccination des volontaires japonais, des doses offertes par le Comité Olympique.

Entre autres mesures sanitaires : la vente d’alcool est interdite la nuit dans les restaurants et la fermeture des bars est fixée à 22h. A ce jour, la règle d’or nipponne est hygiène et distanciation physique.