Jérémy Flores roi de Pipe et JJF champoin du monde !

surf
Flores, vainqueur de la Pipeline Masters et Florence champion du monde
©WSL
Ce lundi 18 décembre, Jeremy Flores a remporté la Billabong Pipeline Masters à Hawaii. Le Français s'est imposé dans les dernières secondes face à un John John Florence au top de sa forme. Ce dernier a gagné le titre suprême de champion du monde pour la deuxième année consécutive.
Une compétition pleine de rebondissements ; c'est le bilan qu'on peut tirer de la Billabong Pipe Masters. La dernière étape, décisive, du WCT (World Championship Tour) avait en effet quatre prétendants potentiels au titre de champion du monde (chose assez rare). Avant le début de la compétition, Julian Wilson, Jordy Smith et Gabriel Medina pouvaient en effet arracher la victoire ultime à John John Florence, alors leader provisoire du championnat.

Tous sortis un par un


Plus les tours avançaient, plus la victoire se dessinait pour John John. Jordy Smith a donné le ton. Au troisième tour, le Sud-Africain s'est fait éliminer par un Kelly Slater toujours handicapé par sa blessure au pied, mais tout aussi redoutable.
Jordy Smith éliminé par Kelly Slater
©WSL


Les autres leaders du championnat ont emboîté le pas en quarts de finale. Julian Wilson est sorti face à John John Florence et Gabriel Medina s'est, lui, fait éliminer par Jérémy Flores. Le Brésilien, à quelques milliers de points de retard par rapport à John John, devait absolument remporter la compétition pour espérer prendre le titre. C'était sans compter sur l'agilité de son adversaire français, surtout dans le tube. En quarts de finale, avec l'élimination de Gabriel Medina, la victoire est revenue à John John Florence. Il devient champion du monde pour la deuxième année consécutive. L'année dernière, il avait gagné le titre au portugal, une étape avant la fin du tournoi. 

John John Florence, champion du monde 2017 !


John John Florence coiffé au poteau  


John John Florence avait passé presque toutes ses séries au forceps. Le tout nouveau champion du monde a d'ailleurs mené la série de finale jusqu'aux 30 dernières secondes, avant que Jérémy ne prenne sa dernière vague : une droite tubulaire interminable. À la fin de la série, on attendait encore les scores finaux. Le Français est finalement passé à un cheveu, mais il remporte bel et bien la Billabong Pipe masters pour la deuxième fois de sa carrière. Après sa victoire à la Billabong Pro Tahiti l'année passée, le beau-fils du Fenua est là et il le fait savoir.
Jérémy Flores, vainqueur de la Billabong Pipeline Masters