KID REPORTERS saison 3, épisode #2 : le métier d’artiste-peintre et la fabrication de la peinture

famille
KID REPORTERS saison 3, épisode #2 : le métier d’artiste-peintre et la fabrication de la peinture
©kid reporters
Enfant, on aime tous dessiner, peindre… Et plus grand, seulement quelques-uns en font leur métier. C’est celui d’artiste-peintre !

LE REPLAY

 

La composition de la peinture

Il existe de nombreux types de peinture. Mais toutes ont la même base, cad qu’elles associent trois ingrédients : 

1) des pigments de couleurs. D'origine naturelle ou synthétique, un pigment se présente sous la forme d'une poudre de couleur finement broyée.

2) un diluant. Comme l’eau pour l’aquarelle, la gouache ou l’acrylique, ou de l’essence de térébenthine pour la peinture à l’huile

3) et un liant qui va coller la peinture, comme la gomme arabique. Avant au Moyen-Age, on utilisait du jaune d’œuf. 

Éventuellement on ajoute une charge, comme pour la gouache une sorte de craie qui permet d’avoir des couleurs beaucoup plus vives. C’est donc en changeant ou en ajoutant certains ingrédients qu’on obtient des types de peinture différents. 

Les peintures ne sèchent pas toutes pareilles. Pour l’aquarelle et l’acrylique, c’est l’eau qui s’évapore et le pigment reste prisonnier à l’intérieur du papier. Alors que l’huile, elle ne s’évapore pas, elle durcit et emprisonne le pigment. Elle met donc plus de temps à sécher. 

Les couleurs / kid reporters
©kid reporters

Les couleurs

Rappelons que pour faire toutes les couleurs, on a besoin seulement de trois couleurs, les couleurs primaires : le jaune, le magenta et le cyan. En les associant, on obtient d’autres couleurs, ce sont les couleurs secondaires comme le violet, le vert, le orange. Et en continuant les mélanges on obtient des couleurs à l’infini.

couleurs / kid reporters
©kid reporters

Rencontre de Louis Devienne, maître de la peinture à l’huile

Une fois par an Louis Devienne expose ses tableaux réalisés au cours de l’année. 45 tableaux y sont présentés. Cette année est une année particulière. L’artiste fête ses 20 ans d’exposition à la galerie du Chevalet.  

Louis Devienne est un adepte de la peinture à l’huile. Mais il n’utilise pas de pinceaux, son outil principal, ce sont ses doigts ! Il travaille également avec des morceaux de chiffons, des tournevis ou encore des baguettes chinoises : « Je pose la couleur tu vois comme ça sur la toile, directement du tube. Après, je prends un chiffon et j’écrase la peinture, je lui donne des formes comme ça. »

Il confie l’encadrement de ses œuvres à la galerie. Cette année, pour marquer les 20 ans, ils ont choisi un cadre doré, composé d’un premier cadre tout simple, qu’on appelle une caisse américaine, du raffia tressé dans le fond, un vernis de protection, et sur le bord une baguette. Tout est réalisé à l’atelier. 

KID REPORTERS saison 3, épisode #2 : le métier d’artiste-peintre et la fabrication de la peinture
©kid reporters

Rencontre de Berni, l’artiste aux pigments naturels 

Ancien mécanicien avion, Berni a toujours aimé peindre jusqu’au jour où il décide que sa passion devienne son métier. Il s’est installé depuis de nombreuses années à Moorea. Entre la plage et le gros manguier du jardin, son atelier est un véritable havre de paix. 

Berni réalise sa propre peinture avec différentes écorces d’arbres, ou encore de la soupe de rouille. Il fait tremper de vieux outils dans de l’eau pour les faire rouiller et en récupérer au bout de quelques mois la teinte recherchée. Il coud également des morceaux de tissus ou les colle. Même sa colle est naturelle. Une colle qu’il fabrique à base d’amidon. 

Pour obtenir ses couleurs, Berni fait des essais. Il aime partir dans la montagne sur son vélo avec son gros sac du côté de la vallée d’Opunohu. La terre y est bien rouge. A son retour il la filtre pour enlever les petits cailloux. Et elle est prête à utiliser. Pour les écorces d’arbres, c’est différent, il faut les faire tremper pendant des jours pour extraire la couleur. Certaines couleurs sont plus compliquées à réaliser. Par exemple, pour le noir, il faut du charbon. Mais le charbon en poudre, ça n’existe pas. Alors, il faut fabriquer des outils pour râper le charbon !

Les couleurs naturelles peuvent tenir longtemps. D’ailleurs, les hommes préhistoriques ont peint des peintures il y a 30.000 ans et les peintures elles sont toujours là ! 

kid reporters #2 : la peinture

L'équipe des Kidreporters  

Les élèves de CM2 de l’école Tamahana à Arue et leur maîtresse Hinanui NOUVEAU

Ahu’ura BENNETT

Akahi PAOA

Alister BOOSIE

Elena MOUILLÉ

Elisa FOUILLEUL

Enzo TSIOU FOUC

Eric CHUONG

Hoani GEAY

Honohau REVA -YAO THAM SAO

Kalihei LANTEREIS

Kénan FROMHER

Kohei AUBELLE

Lise-Evane LEDOUX - TELLE

Loizia CADOUR

Maëlla PAOFAI

Mathis LABRE

Mila GRIMAULT

Manatea TEINAURI

Manua VERNAUDON

Manuhiva ARAI

Moehau TCHUNG

Namatanui DEANE

Reihiva FAAURU

Seteone FOLIAKI

Tess BREGMEN

Timothée ALRAN

Tuanui TEAUROA

Waikeihianalei AH YUN

 

Présentateur/trice kidreporter : 

Haukea Hanoux

 

Personnes interviewées par ordre d’apparition dans le reportage : 

  • Louis Devienne, artiste-peintre
  • Bernard Berbille, dit Berni, artiste-peintre
  • Remerciements à Gaëlle Latour, Directrice de l’école Tamahana d’Arue