L'Aranui reprend la mer mais sans touristes

coronavirus
Aranui 5 serré
©Cybèle Plichart / Polynésie 1ère
Dimanche 27 septembre, le bateau de croisière Aranui avait dû faire demi-tour suite à des cas de Covid-19 au sein de l'équipage. Le navire larguera de nouveau les amarres mercredi mais uniquement pour du fret. 
Après un faux départ samedi, le navire Aranui 5 mettra le cap mercredi 30 septembre à 18 heures sur les îles Marquises. Un faux départ lié à des cas de Covid-19 car 8 membres d'équipage ont été détectés porteurs du coronavirus, ce qui a eu pour effet d'annuler purement et simplement la croisière. 

Après un tour de l'île de Tahiti le navire est revenu à quai. Le plus dur pour la direction de la compagnie a été de trouver des remplaçants sur des postes clés et qualifiés. Le navire qui larguera les amarres ne fera que du fret comme l’explique Philippe Wong, le PDG de la compagnie Aranui
 

Interview

Les Outre-mer en continu
Accéder au live