L’avion d’ATN est (enfin) arrivé avec du matériel médical

coronavirus
Avion ATN revenu de Chine
©Vito Tapao ; Polynésie La 1ère
L’avion d’Air Tahiti Nui chargé de matériel médical, majoritairement des masques, a atterri sur le tarmac de Tahiti-Faa’a ce lundi 6 avril 2020 aux alentours de 14 heures.
« Le ciel nous a aidé » a déclaré le président du Pays, Edouard Fritch, ému devant le dreamliner Tetiaroa qui venait d’atterrir. Après avoir connu « des difficultés de douanes et de mise en place du colisage », le chef du gouvernement s’est dit « soulagé » de voir l’avion sur la piste de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. « On a veillé jusqu’au départ de l’avion cette nuit, jusqu’à voir les colis entrer dans les soutes ». Dans ce premier chargement qu'ATN a ramené de Chine, près de 2 millions de masques chirurgicaux destinés prioritairement à la protection du personnel médical, mais aussi des personnes actives les plus exposées. « Il y a 4,5 millions de masques […] s’il faut répondre aux besoins des services prioritaires, des communes, des premiers établissements et services à qui nous demanderons de travailler, je crois qu’il va falloir qu’on double la quantité de masques d’ici 15 jours au plus tard. […] Si on commence à parler "déconfinement" d’ici 3 semaines, il faudra continuer à se protéger et protéger les autres. »  
Edouard Fritch
©Gilles Tautu ; Polynésie La 1ère
Pas de tests de dépistage

Dans les 15 tonnes de matériel médical venu de Chine, il n'y a malheureusement pas de tests de dépistage. « Nous en avons 4000 aujourd’hui » a déclaré le président du Pays. « Ce sera un autre vol d’Air Tahiti Nui qui affrétera les tests. On va certainement doubler notre capacité de tests d’ici la fin de la semaine » a-t-il assuré. Des « habits et de lunettes de protection pour le personnel soignant » ​​​​​​sont aussi inclus dans ce chargement.

« Je tire un coup de chapeau à toutes les équipes »

Ce chargement de matériel médical n’a pas été simple à faire venir au Fenua. L’avion est même resté cloué pendant plusieurs jours à l’aéroport de Narita, au Japon avant de pouvoir décoller pour Shangaï, en Chine. Quelques détails ont été apportés par le PDG de la compagnie Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, presque aussi soulagé qu’Edouard Fritch de voir cette avion enfin arriver. « ATN a grandement participé. Je tire un coup de chapeau à toutes les équipes qui ont travaillé 4-5 nuits d’affilée. On a beaucoup été aidé par nos partenaires chinois et japonais […] l’ambassade de France à Pékin, le consul de Chine. […] La marchandise a été chargée en deux heures ». L’arrivée de ce premier vol de matériel médical est donc accueillie avec soulagement par la Polynésie française, d’autant que la bataille au niveau mondial pour en acquérir, est très féroce. « Les transitaires en Chine sont débordés en ce moment, nous avions une petite commande » a justifié Michel Monvoisin. Du matériel doit encore être récupéré en fin de semaine, et il s'agira de tests de dépistage, d'habits de protection de maques FFP2. Demain, mardi 7 avril 2020, un vol direct de continuité territoriale assuré par ATN est aussi prévu pour Paris. L’avion reviendra aussi avec du matériel médical.
vol ATN revenu de Chine
©Gilles Tautu ; Polynésie La 1ère
https://www.facebook.com/polynesiela1ere/videos/266454884360507/?t=16 
l’avion d’ATN est (enfin) arrivé avec du matériel médical