L'Eglise protestante reporte ses activités jusqu'en août, dont le Mē

coronavirus
Synode de l'église protestante Mā'ohi 
Le synode s'est réunit cette année à Moorea, à Afareaitu, dans le 3ème arrondissement. ©Commune de Moorea-Maiao
En raison de l'épidémie de coronavirus et du confinement, l'Eglise protestante Mā'ohi suspend ses activités jusqu'au mois d'août, dont le Mē. Elle appelle également à davantage de solidarité envers les familles les plus démunies.
Dans un communiqué, l'Eglise Protestante Mā'ohi annonce qu'elle reporte toutes ses activités au mois d'août : les réunions de la commission permanente, les réunions des Conseils d'arrondissements, la pastorale annuelle, mais aussi des évènements importants du calendrier protestants que sont le synode et le Mē.

C'est la première fois dans l'histoire de l'Eglise Protestante Mā'ohi que le Mē est arrêté. Au mois de mai, les paroissiens donnent de l’argent à l’église qui sert à couvrir les dépenses ordinaires de l’institution.

"Face aux difficultés financières rencontrées par le peuple", cette fête est donc "un sujet de réflexion après la période de pause au mois d'août."
"Le confinement nous oblige à rester à  la maison. Pour éviter la propagation du virus, nous devons éviter tout contact en gardant une distance d'1 mètre avec l'autre. Ceci nous oblige aussi à ne plus nous rassembler en communauté."

L'Eglise Protestante Mā'ohi demande également aux dirigeants des arrondissements, aux pasteurs, aux conseils de diacres, aux responsables de branches d'actrivités de "rendre visite aux familles en difficultés en leur apportant de la nourriture et toutes les salutations fraternelles de la commission permanente."