L'hélicoptère destiné aux evasans vogue vers les Marquises

santé marquises
Hélico embarqué
©Polynésie la 1ere

La société Tahiti Nui Helicopters renforce sa base détachée aux Marquises avec l'envoi d'un second hélicoptère qui sera lui aussi basé à Nuku Hiva. L'appareil conditionné sans pales est parti par la voie des mers à bord de l'Aranui 5.

Drôle de chargement que cet hélicoptère de la société Tahini Nui helicopters à bord de l'Aranui 5 ! Un appareil dont les pales ont été démontées pour sa longue traversée jusqu'à Nuku Hiva aux Marquises. C'est le 2e hélicoptère de cette société qui servira à effectuer des evasans dans cet archipel situé à 1200 km de Tahiti.

Hélico embarqué
©Polynésie la 1ere

Fortement arrimé sur une plateforme, l'appareil ne voyage pas dans un conteneur. "C'est très fragile, mais dans un conteneur ça n'aurait pas tenu. Là il prend déjà la place de 4 conteneurs", dit Arnaud Demesy le capitaine de l'Aranui 5.

Hélico embarqué
©Polynésie la 1ere

Une fois arrivé sur place, il sera remonté sur les instructions du pilote basé à Nuku Hiva."Il fera les essais au sol et le fera décoller pour l'amener sur sa base", explique Laurent Coron, un des pilotes de cette machine. "C'est un hélicoptère bi-moteur qui permet le survol en agglomération, ce qui n'est pas le cas des monomoteurs, un pré-requis pour faire des evasans. Son autonomie est de 2h45, soit environ 600 km", ajoute-il.

Lorsqu'il interviendra lors des evasans, à son bord, il y aura le pilote, un assistant, un médecin, un infirmier, et le patient.

Hélico embarqué
Dans quelques jours, l'Aranui 5 et l'hélicoptère arriveront à Nuku Hiva. ©Polynésie la 1ere