La Chine vient de finir la construction du plus grand téléscope au monde

sciences
Une vue aérienne du plus grand téléscope au monde, Fast, le 3 juillet 2016. Il a été construit à Qiannan, dans la province de Guizhou en Chine.
Une vue aérienne du plus grand téléscope au monde, Fast, le 3 juillet 2016. Il a été construit à Qiannan, dans la province de Guizhou en Chine. ©(DENG GANG / IMAGINECHINA / AFP)
Après cinq années de construction, le télescope chinois baptisé  « Fast », vient d’être construit. Avec 4450 panneaux et 500 m de diamètre il devient le plus grand télescope au monde.

Il a fallu cinq années de construction pour la réalisation de ce radiotélescope géant. Avec 500 mètres de diamètre il devient le plus grand télescope au monde, devant le télescope américain basé à Porto Rico. Trois fois plus puissant que ce dernier, le télescope chinois a déjà pu recevoir ses premiers signaux ce matin. Des signaux qui ont été transmis aux ingénieurs par le biais de câble de 30 tonnes. Après le lancement, il y a un mois, du premier satellite quantique au monde, la Chine révèle une fois de plus ses ambitions spatiales. Le nouveau télescope baptisé « Fast » sera officiellement inauguré le 30 septembre  2016.

A quoi va-t-il servir ?

Avec un potentiel d’observation de cinq à dix fois plus important que les autres télescopes, les ingénieurs chinois devraient pouvoir observer des endroits pour le moment inconnus.  Pour les responsables du projet, « Fast » pourrait également permettre de mieux comprendre l’origine de l’univers à travers l’observation de ce phénomène dans des galaxies lointaines.  Les 4450 panneaux qui composent le télescope « Fast » vont pouvoir capter des images ou des signaux vieux de milliard d’années.  Au delà de la possibilité d’intercepter des ondes gravitationnelles,  se cache l’espoir de capter des signaux pouvant provenir d’une civilisation extraterrestre. En effet, avec la puissance incroyable de ce nouveau télescope, certaines planètes encore invisibles pourraient enfin être observées.

Silence radio autour du téléscope « Fast »

Et pour que la réception des messages venus de l’espace ne soit pas troublée par les facteurs environnementaux entourant le téléscope, la Chine a évacué plus de 8000 personnes vivant à un rayon de 10 km. La chasse et la pêche ont également été interdites sous peine d’une amende de plus d’un million Fcfp. Une mesure prise afin d’éviter de reproduire le cas des scientifiques australiens, qu’un mystérieux signal avait intrigué pendant près de 17 ans, un signal qui s’est avéré être celui, d’un four à micro onde.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live