La commune de Teva i uta mobilise les couturières pour fabriquer des masques

coronavirus
masques teva i uta
La commune de Teva i Uta a acheté 1 000 m de tissus. ©NICOLAS SUIRE/POLYNESIE LA 1ère
La mairie de Teva i Uta a acheté 1 000 m de tissu et des élastiques. Elle appelle les couturières de la commune à fabriquer 10 000 masques.
Une cinquantaine de couturières se sont présentées ce vendredi 10 avril, afin de répondre à l'appel lancé par le PC de crise de la commune de Teva i Uta. Elles reçoivent toutes du tissu, la commune en a acheté 1 000 m, ainsi que des élastiques. Objectif : fabriquer 10 000 masques en deux semaines, avec des moyens simples.

"Nous sommes agréablement surpris de voir qu'il y a plusieurs couturières qui souhaitent, par solidarité, participer à la confection de ces 10 000 masques, explique le maire, Tearii Alpha. Ils seront réservés et distribués gratuitement aux adultes de la commune, ceux qui sont obligés de sortir de la maison."
Les enfants ne sont pas comptabilisés pour ces masques, puisqu'"ils sont censés être confinés à la maison".

Heilani Santana, couturière de Teva i Uta, est motivée : "On m'a donné tout le nécessaire afin de confectionner à peu près 100 masques. Là, j'ai quatre jours de week-end, je vais m'y mettre de suite. [...] J'ai vu des tutos sur Facebook, donc ça devrait aller."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live