La plus forte sècheresse jamais enregistrée aux Marquises

sécheresse tahiti
Marquises
©Polynésie.la1ère

C’est une période particulièrement sèche que traverse la Polynésie. Le déficit de pluie est manifeste sur l’ensemble du pays avec même un record de sécheresse aux Marquises. La situation devient préoccupante.

Sècheresse record aux Marquises

 

Une saison chaude et particulièrement sèche, c'est ce que l'on observe actuellement dans nos îles, plus particulièrement aux îles Tuamotu et aux Marquises. Entre le 1er novembre et le 20 avril, à Hiva Oa, il est tombé 200 l/ m² de pluie, alors qu’en  temps normal c’est  950 l/ m²« Ça représente en moyenne un mois de pluie, qu’on a eu sur six mois, ça commence à être critique au niveau des Marquises » explique Sébastien Hugony, météorologue à Météo-France.

Ce  phénomène n’a jamais été mesuré dans l'archipel. Une situation très préoccupante. La ressource en eau diminue et la végétation subit un fort stress.

Tuamotu –Gambier, les sols ne sont pas régénérés

 

Dans l’archipel des Tuamotu, surtout dans les zones nord et est, c’est-à-dire les atolls de Takaroa, Puka Puka, Reao, et Rangiroa le deficit de pluie est aussi important. « Cela pose un problème car c’est à la période de la saison chaude que les pluies régénèrent les sols ». On devrait avoir quatre fois plus de pluie en temps normal dans ces zones.

Une sécheresse relative sévit également aux Gambier.

Tahiti, grosses différences entre côtes-est et ouest

 

A Tahiti la sécheresse est globalement présente partout mais avec de forts contrastes entre les zones. La côte est a reçu plus de pluies que les côtes sud et ouest. «Il y a un contraste saisissant puisque le déficit de pluies est assez important sur ces côtes de Tahiti ».

Regardez l’interview de Sébastien Hugony, météorologue il répond aux questions d'Ismaël Tahiata :