Le pass sanitaire pour les déplacements inter-îles aux Raromatai

coronavirus bora-bora
pass
©Pol.1ere
Déjà appliqué au départ de Tahiti et Moorea, le dispositif de limitation des déplacements s’étend désormais aux Iles sous le vent. Depuis lundi 06 septembre, les déplacements inter-îles aux Raromatai sont soumis à une sorte de "pass' sanitaire", même s'il n'est pas expressément nommé.

La nouvelle est passée un peu inaperçue et a surpris certains voyageurs des Iles sous le vent.


Depuis Lundi 06 septembre, il faut montrer patte blanche pour se déplacer d’île en île, par bateau ou par avion. Les voyageurs doivent justifier leur statut sanitaire, c’est à dire d’un certificat de vaccination ou un test négatif.

Patte blanche, mais aussi une attestation présentant un motif impérieux de déplacement hors du domicile. La mise en place de ces nouvelles mesures a pour objectif de freiner la propagation du virus dans les îles.

pass
©Pol.1ere

 

Les employés du "Apetahi express", une des compagnies qui relient ses îles par voie maritime, souhaitent informer la population de ces nouvelles conditions.

Comme tous les opérateurs, on est soumis à la même règlementation. Ça a été appliqué lundi donc c’est nouveau...Mais c'est déjà en place àTahiti, on ne fait qu'appliquer les règles. On garde en tête que lorsqu’on fait ces contrôles, on sert au bien de tous. »

Brice Tetuanui, chargé opérationnel

 

Ces mesures seront valables le temps du confinement, du 6 au 19 septembre minuit, mais risquent d’être maintenues même après sa levée afin d’éviter les risques de propagation inutiles.