Le Soroptimist poursuit sa lutte contre la violence faite aux femmes

solidarité
Soroptimist Papeete
©Soroptimist
Du 25 novembre au 10 décembre, le Club Service projettera gratuitement le film "Made in Bangladesh" dans les lycées, et si possible publiquement afin de collecter des fonds destinés au foyer Pu O Te Hau de Pirae.
Le Soroptimist international est l’organisation féminine la plus représentée dans le monde avec près de 72 000 membres. En France, plus de 2208 membres dans 108 clubs agissent. Le club de Tahiti regroupe 25 membres.

Suivant sa devise « Comprendre Défendre Entreprendre », il s'engage au niveau local, national et international dans des projets et des actions concrètes, visant notamment :
 
  • L’éducation des femmes et des filles
  • L’autonomisation et le leadership des femmes
  • La lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles
  • La santé
  • L’environnement afin d’améliorer les conditions de vie des femmes et des enfants, sans oublier la défense de la paix.
Du 25 novembre au 10 décembre, les Soroptimist  soutiennent la quinzaine onusienne d’activisme de lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles.
 

Il y a une vérité universelle, valable dans tous les pays, dans toutes les cultures et dans tous les groupes : la violence à l’égard des femmes n’est jamais acceptable, jamais excusable, jamais tolérable

Ban KI Moon, secrétaire général des Nations Unies


Pendant cette quinzaine, l'association participe, comme beaucoup de clubs Soroptimist de France, à une opération nationale de cinéma et envisage de projeter le film "Made in Bangladesh" de Rubaiyat Hossain (2019).

Il retrace le combat d'une jeune femme de 23 ans qui travaille dans une usine textile au Bangladesh et qui décide avec ses collègues de monter un syndicat pour améliorer leurs conditions de travail de plus en plus dures.

Les bénéfices de la projection permettront de financer des formations de revalorisation et d’estime de soi auprès des femmes battues, hébergées au Pu O Te Hau à Pirae.

Toutefois, la situation sanitaire actuelle laisse encore le club dans l’incertitude de réaliser cette action.

Néanmoins, ce film sera  projeté gratuitement dans des classes de lycée et fera l'objet  d'un dossier pédagogique complet remis aux enseignants.

L'objectif des membres du Sorptimist consiste à sensibiliser les jeunes gens et les jeunes filles à l’égalité homme femme, une priorité nationale, mais aussi à faire connaître l’action du club.