Le voilier de Lafayette a été finalement retiré, malgré les protestations de son propriétaire

faits divers
Le voilier de Lafayette a été retiré
©JD
Le bateau a été retiré ce jeudi 1er octobre après-midi aux alentours de 14h. 
Ceux qui fréquentent la plage du Taharaa à Arue on sûrement remarqué un voilier échoué depuis une semaine. Son capitaine, un touriste étranger qui arrivait de Tetiaroa, s'est vu forcé de le mettre sur la plage à cause d'une voie d'eau à bord.

Après une semaine de réparation, le skippeur se dit prêt à partir. « La marée va bientôt l'emporter, explique-t-il. J'ai vu que les autorités voulaient le déséchouer aujourd'hui, mais la facture est salée. Le bateau est là depuis déjà deux semaines, le population est habituée à sa présence. Il faudrait attendre encore un peu. Il est maintenant réparé, il va repartir tout seul. » 

La direction polynésienne des affaires maritimes a en effet décidé qu'elle n'attendrait plus. Elle a fait appel à un sous-traitant pour remettre le navire à l'eau. Selon Nicolas Brigato, le gérant de la société concernée, l'opération serait plutôt simple, mais il y a un problème : le skippeur souhaite participer au déséchouage. « Hier on a éssayé de discuter avec lui et de trouver une solution, explique le gérant. Il n'a rien voulu comprendre, il nous a mis une journée en retard. J'ai donc appelé la direction polynésienne des affaires maritimes, qui elle, a appelé la police aux frontières ».

Le voilier a finalement été retiré vers 14 heures cet après midi. 
Le voilier de Lafayette a été finalement retiré, malgré les protestations de son propriétaire