Les « anti vaccins » craignent l’inconnu

coronavirus
Les « anti vaccins » craignent l’inconnu
Les « anti vaccins » craignent l’inconnu ©Polynesie La1ere

Les "anti-vax" doutent de l'efficacité et dénoncent le manque de recul face à un vaccin créé en seulement quelques mois.

Les premières vaccinations préventives contre la covid 19 ont débuté en Polynésie et s’accélèrent en France et dans les pays occidentaux où l’on espère pouvoir juguler l’épidémie en tablant sur l’immunité collective. La pandémie a fait près de deux millions de morts dans le monde à ce jour dont 67 000 en France et 124 en Polynésie.

Ces chiffres n’alarment pas les opposants à la vaccination. Comme d’autres protestataires ailleurs dans le monde, ils  se posent des questions sur la nature du vaccin et sur la rapidité de sa mise au point. Leurs convictions sont bien ancrées et ils commencent timidement à les exprimer tout en promettant de se manifester plus ouvertement à l’avenir en organisant par exemple des sit in devant les centres de vaccination. Le vaccin est pour le moment proposé prioritairement aux personnes à risques et n’est en aucun cas obligatoire.