Les ateliers du FIFO

cinéma
Les ateliers du FIFO

Les organisateurs ont pu maintenir quelques ateliers "en présentiel". 

Quatre ateliers pour découvrir ou se perfectionner dans les métiers de l'audiovisuel sont proposés à l'occasion du 18e FIFO, du 9 au 12 février. Ces ateliers sont gratuits, une inscription préalable est nécessaire et il faut avoir 15 ans minimum. 

  • E-mail : assistantdg.fifo@gmail.com
  • Téléphone : (+689) 89 32 61 86

ATELIER ÉCRITURE DE SCÉNARIO (Salle MĀRAMA)

 

Quelques ingrédients essentiels sont nécessaires à l’écriture d’un scénario ou plutôt d’une histoire. Une fois que l’on a notre base il existe des épices que l’on peut mélanger à ce script pour induire l’émotion que l’on veut provoquer chez le spectateur.

En général, cette induction est assez grossière et le spectateur bien qu’il accepte ces méthodes, puisqu’elles sont efficaces et lui permettent d’apprécier le spectacle, n’est pas dupe… Mais si nous jouons avec ces inductions, avec les attentes du spectateur, avec ce qu’il sait, croit savoir, avec le conditionnement que le cinéma a créé sur sa façon de percevoir, alors nous pouvons le surprendre et maîtriser l’art du spectacle dans un scénario.

GRATUIT – TOUT PUBLIC (à partir de 15 ans) – PLACES LIMITÉES

Pièce d’identité obligatoire, feuilles et stylos non fournies

HORAIRES

  • Mardi 9 février de 9h à 12h
  • Mercredi 10 février de 13h à 16h
  • Jeudi 11 février de 9h à 12h
  • Vendredi 12 février de 13h à 16h

INTERVENANTE – Sydélia GUIRAO

Sydélia s’est mise à l’écriture à la suite d’un terrible événement. En effet, durant plusieurs années, un nid de mots s’était logé sous son lit faisant un bruit assourdissant, murmures, cris, paroles, hurlements, onomatopées, l’empêchant de dormir durant des mois ! Après avoir essayé de parlementer avec eux en vain, car les mots n’écoutent pas, mais disent, les voyant se reproduire à une allure étourdissante et grouiller dans sa chambre comme des insectes déboussolés, elle a dû prendre des pages et les enfermer dedans en tâchant de faire de leur cage une histoire dorée afin qu’ils ne se sentent pas trop enfermés. C’est ainsi qu’elle a écrit pour diverses séries animées (Cajou, Kiri le clown, Chico chica boumba, Tara Duncan, Le petit Nicolas…) ou de fiction (Les fées cloches, Taxical, Al Dorsey…) et qu’elle a commencé son métier de scénariste.

ATELIER MIXAGE AUDIO (Cyberespace)

 

De nos jours, lorsqu’on regarde une vidéo, sa présence nous semble évidente. Pourtant son apparition va marquer un changement capital dans le monde de la cinématographie. Il s’agit du son ! Le cinéma muet va devenir le cinéma parlant. Il forme à lui seul un univers vaste et varié, qui se décline par la musique, la voix, les effets spéciaux… et amplifie la dimension réaliste des images animées proposées à l’écran.

Pour cet atelier, Heimana Flohr vous apprendra comment travailler sur le son d’une vidéo prise par un téléphone en y enregistrant des voix et en créant un nouvel environnement sonore.

Son objectif pour cet atelier ? Partager son expérience et sa passion pour l’univers du son. Créativité, imagination et fous rires garantis !

GRATUIT – TOUT PUBLIC (à partir de 15 ans) – PLACES LIMITÉES

Pièce d’identité obligatoire, venir avec une paire d’écouteurs personnelle, être à l’aise sur ordinateur

HORAIRES

  • Mardi 9 février de 13h à 16h
  • Mercredi 10 février de 9h à 12h
  • Jeudi 11 février de 13h à 16h
  • Vendredi 12 février de 13h à 16h

INTERVENANT – Heimana FLOHR

Engagé dans des études scientifiques, Heimana ne se destinait pas à l’audiovisuel. Mais c’était sans compter sa fascination pour le monde du son. Il décide alors de vivre sa passion et intègre la SAE (School of Audio Engineers) à Paris, le plus grand centre de formation international des métiers du son, de l’image et du multimédia. Diplômé en 2013, il revient au fenua pour lancer son entreprise : Audio Flohr Production. Enregistrement, mixage, mastering, prise de son, sound design, le métier n’a plus de secret pour lui et il devient rapidement un incontournable du milieu. C’est ainsi qu’en 2017 il participe à l’adaptation en reo tahiti du long-métrage d’animation Moana des studios Disney en tant qu’ingénieur du son. Après les enregistrements à Tahiti, il part à Burbank en Californie, dans les studios de la Walt Disney Company pour suivre toute la chaîne de production sonore du film aux côtés de David Fluhr. Lui-même musicien et interprète, Heimana double la voix de Tamatoa, crustacé géant ennemi de Maui dans le film.

ATELIER REPORTAGE TV (Salle MĀRAMA)

 

Le reportage décrit le journalisme de terrain par excellence. Il plonge le public au cœur de l’actualité et permet de mieux comprendre certains évènements et faits de société. Et pourtant il s’agit d’un exercice difficile car, si la plume et l’œil du reporter doivent être affutés, ils doivent également travailler de concert.

Jeune réalisateur talentueux, Are vous fera découvrir les bases de l’écriture et la réalisation de ce genre particulier. Celui qui réalise de nombreux reportages diffusés par la célèbre chaîne néo-zélandaise TVNZ, vous donnera les outils pour « raconter une histoire » originale et intéressante.

Pendant cet atelier, vous devrez trouver un thème, l’étudier et le décortiquer pour en dégager un angle original. Une fois le sujet cadré, vous vous mettrez dans la peau du reporter et vous lancerez sur le terrain. À l’aide de votre smartphone ou tablette, vous partirez à la chasse aux images et interviews indispensables pour révéler votre sujet au grand jour.

GRATUIT – TOUT PUBLIC (à partir de 15 ans) – PLACES LIMITÉES

Pièce d’identité obligatoire, venir avec votre smartphone, tablette ou Gopro, être à l’aise sur ordinateur

HORAIRES

  • Mardi 9 février de 13h à 16h
  • Mercredi 10 février de 9h à 12h
  • Jeudi 11 février de 13h à 16h
  • Vendredi 12 février de 9h à 12h

INTERVENANT – Are RAIMBAULT

C’est en visionnant le film Contact de Robert Zemeckis, que Are fait la rencontre de son destin. Le déclic est immédiat, comme Zemeckis, il veut créer des œuvres capables de fasciner et transporter leur public. Après son bac, il s’envole pour Montréal pour y poursuivre des études de cinématographie. Diplôme en poche, il revient au fenua, la même année il remporte le premier prix de la catégorie Environnementdu festival Tahiti Nui Ananahi avec son court-métrage Tō ‘oe Fenua, Tō ‘oe Natura. Il est révélé au grand public pendant le FIFO 2017 grâce à son documentaire Putahi Kotahitanga. À seulement 26 ans, il est le plus jeune réalisateur en sélection. Son œuvre seraégalement sélectionnée à l’international : Festival Rochefort Pacifique, Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau ou encore leNuku’alofa Film Festival à Tonga. Il est repéré par la société de production néo-zélandaise Tiki Lounge Production qui le choisit pour la représenter en Polynésie française. Pour cette dernière il couvre les grands évènements du fenua : sportifs, culturels, sociétaux… Il écrit notamment des articles et réalise des reportages pour l’émission Fresh diffusée sur TVNZ.

ATELIER MONTAGE VIDÉO (Cyberespace)

 

Vous souhaitez apprendre les bases du montage vidéo et donner du caractère à vos films ?

Cet atelier va vous apprendre à sélectionner des images enregistrées sur un support électronique et à les assembler en une suite cohérente ou d’expression artistique. Le montage est le pilier d’une œuvre audiovisuelle. C’est la partie qui suit la production, juste après le tournage.

Le montage est un art qui nécessite une certaine logique et une grande rigueur. Samy Nine vous partagera ces conseils techniques et sa réflexion pour acquérir les bases du montage vidéo.

GRATUIT – TOUT PUBLIC (à partir de 15 ans) – PLACES LIMITÉES

Pièce d’identité obligatoire, venir avec vos tablettes, smartphone et câbles USB, être à l’aise sur ordinateur

HORAIRES

  • Mardi 9 février de 9h à 12h
  • Mercredi 10 février de 13h à 16h
  • Jeudi 11 février de 9h à 12h
  • Vendredi de 9h à 12h

INTERVENANT – Samy Nine

Autodidacte du 7e art, Samy Nine se passionne très tôt pour le monde de l’audiovisuel. Il profite de ses nombreux voyages pour étudier les différentes techniques utilisées mais également les meilleures méthodes à adopter pour un résultat de travail optimal. Au fur et à mesure des années son sens artistique se développe. Son intérêt pour le montage se précise et commence à se former d’abord en solo par le biais de tutos trouvés sur internet. L’opportunité d’un travail à Londres dans une boîte de production durant 3 ans lui permet d’acquérir de solides techniques de montage. Dix ans plus tard, le voilà devenu monteur professionnel. Raconter des histoires en images et transmettre des émotions aux spectateurs par le biais d’un agencement étudié entre le son et l’image est devenu son dada. En Polynésie, il travaille sur le montage de certains clips vidéo de chanteurs locaux, tel que le Code 98. Il participe également à plusieurs productions en tant que directeur dont certains modules ont été diffusés sur Polynésie la 1ère. En 2019, il participe au Festival Eo Himene et travaille en tant que co-monteur pour le documentaire Patutiki, l’art du tatouage aux îles Marquises (Prix du public du FIFO 2019). Aujourd’hui, il exerce et propose ses services au travers de la société de production Lucid Dream.