Les manutentionnaires du port inquiets des risques sanitaires

coronavirus
Motu Uta
©Polynésie 1ère
Les travailleurs de la manutention portuaire ne connaissent pas d'arrêt... Vendredi 3 avril, ils déchargeaient des containeurs de marchandises. Mais, ils s'inquiètent des risques sanitaires liés à la profession.
Il y a des professions qui ne connaissent pas le chômage ou le confinement. Parmi elles figurent les travailleurs de la manutention portuaire. Vendredi, les employés de Motu Uta ont déchargé les containeurs qui sont arrivés par deux bateaux. Des containeurs vitaux pour la population polynésienne désormais coupée du monde puisque les vols internationaux ont été suspendus.

Des produits de première nécessité, de l’alimentaire ont été déchargés depuis les cargos. Mahinui Temarii, secrétaire général du syndicat de la manutention portuaire, explique que la Polynésie continue a être approvisionnée normalement. Ce qui inquiète, ce sont les risques sanitaires liés à la profession.

"Des personnes viennent de l'extérieur, c'est ça qui nous fait peur ! (...) Ceux de l'extérieur rentrent comme ça sans être contrôlés par le port autonome, on a des difficultés à se protéger, c'est ça le vrai problème".
 

Interview