Les traversées des ferries réduites au strict minimum

coronavirus - infos pratiques moorea
les ferries réduits au strict minimum
©polynesie.la1ere
En ce week-end de Pâques il fallait montrer patte blanche à la gare maritime de Papeete pour embarquer sur un ferry. Pas question d 'aller profiter du week-end à Moorea pour cause de confinement. Il fallait une raison valable et un justificatif pour pouvoir traverser.
 

D'habitude il y a foule


Le long week-end de Pâques c'est un moment fort de l’activité sur le quai des ferries. Des centaines de véhicules qui embarquent. Ce samedi matin il n'y avait pas grand monde, confinement oblige. Les fréquences de rotation des bateaux ont été réduites au minimum.
 

Montrer patte blanche


Pas question d'embarquer sans une raison valable. Par exemple un motif familial impérieux comme pour cet habitant de Moorea débarquant à Papeete :

Là je suis obligé parce que mon père est hospitalisé en soins intensifs.

Il y a aussi les dialysés qui viennent quotidiennement pour se rendre à l'hôpital du Taaone. Des travailleurs obligés de faire la traversée mais qui fournissent un justificatif de leur employeur ainsi qu'un certificat de résidence sur Moorea.
 

Contrôles systématiques


Les agents des ferries contrôlent toutes les personnes qui embarquent ainsi que les véhicules. Les bagages ne sont pas en reste et subissent une désinfection systématique à l'arrivée. Seule exception les fruits et le poisson frais.

Regardez ce reportage de Thierry Stampfler et Mirko Vanfau :