Le street art s’exporte à Nuku Hiva

art nuku hiva
Le street art s’exporte à Nuku Hiva
Le street art s’exporte à Nuku Hiva ©Polynesie La1ere

Le graffeur Cronos s’apprête à habiller un transformateur électrique.

A l’occasion des multiples éditions du festival Ono’u, les façades de Papeete se sont ornées au fil des ans de nombreuses fresques destinées à embellir les murs borgnes ou décrépis tout en laissant libre cours à l’imagination de graffeurs internationaux de talent. L’un de ces artistes, Cronos, s'apprête à embellir un transformateur sur l’île de Nuku Hiva. Hennessy Mareuria, de son vrai nom, s’est déjà exprimé graphiquement à Tahiti où il a réalisé la baleine bleue du musée de Tahiti et des îles et la grande fresque de l'IEOM notamment.