Saisie de cocaïne à Nuku Hiva : l'un des matelots autorisé à quitter le territoire

justice nuku hiva
Saisie de cocaïne
Le 21 juillet, la chambre de l’instruction a autorisé la modification du contrôle judiciaire de l’un des marins interpellé aux Marquises sur un navire transportant près de 500 kilos de cocaïne. Le prévenu a désormais l’autorisation de se rendre aux Pays-Bas.
L'un des matelots dans l'affaire de la saisie de cocaine à Nuku Hiva va pouvoir quitter la Polynésie française. Selon nos confrères de Tahiti Infos qui révèlent l'information, la chambre de l’instruction a autorisé le 21 juillet la modification du contrôle judiciaire du matelot. L’homme, de nationalité polonaise, a donc pu récupérer son passeport et a désormais l’autorisation de se rendre aux Pays-Bas où il résidait avant son arrestation.

Le prévenu avait effectué deux ans de détention provisoire et était depuis sous contrôle judiciaire. Mardi, son avocat a convaincu les magistrats de lui permettre de rentrer chez lui. Trois personnes, deux Néerlandais et un Polonais, sont mises en cause dans ce dossier. Près de 500 kilos de cocaine avaient été saisis le 7 octobre 2017 sur le catamaran au large des Marquises. Les occupants du bateau avaient été interpellés et mis en examen pour trafic de stupéfiants et placés sous détention provisoire. 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live