Maupiti : un dernier hommage au jeune Lo-fu Loyat

hommage maupiti
Maupiti : un derneir hommage au jeune Lo-Fu Loyat
©Polynésie 1ère
Le jeune Lo-fu Loyat, 16 ans, a disparu durant une session de pêche sous-marine avec son père, il y a un mois. Les recherches n’avaient rien donné malgré des conditions très favorables. Hier, un mois jour pour jour après l’accident, toute l’île de Maupiti s’est recueillie.
Il disait que la mer était son terrain de jeu, son paradis… Le 22 aout 2016, le jeune Lo-fu Loyat Mosiah rejoint les profondeurs de l’océan au large de Maupiti. Sous les yeux impuissants de son père. 
Hier, 1 mois après le drame, une cérémonie a été organisée à Maupiti. Les parents du jeune Lo-fu étaient présents, un portrait de leurs fils dans les bras, ils ont parlé de son amour pour la pêche, de cette journée, ou pour eux tout a basculé.

Maupiti : un derneir hommage au jeune Lo-Fu Loyat
©Polynésie 1ère

Maupiti : un derneir hommage au jeune Lo-Fu Loyat
Les parents du jeune homme. ©Polynésie 1ère

Aujourd’hui, les parents doivent faire face au deuil, bien que pour le père, l’image de son fils Lo-Fu lâchant ses mains alors qu’il essayait de le remonter, impuissant, soit gravée à jamais dans sa mémoire. 
Pour témoigner de leurs soutiens, deux-tiers des habitants de Maupiti étaient présents. Une cérémonie à laquelle s’est également joint le maire de l’île.
Dans une atmosphère de recueillement et de sollicitude, il a prononcé un discours avant de lancer à la mer un collier de fleurs.

Maupiti : un derneir hommage au jeune Lo-Fu Loyat
©Polynésie 1ère

A sa suite, tous les habitants présents ont lancé leurs colliers de fleurs dans l’océan, un dernier au-revoir à l’enfant de la mer. Parti trop tôt et trop jeune.
Une cérémonie durant laquelle le père a également tenu à rappeler les dangers de la pêche sous-marine et les précautions à prendre. Pour qu’un tel drame ne se reproduise plus.

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a de 18h30 et notre JT de 19h.