Moorea : le fiu des commerçants de Tiahura face à la montée de la délinquance

violence moorea
Moorea : le fiu des commerçants de Tiahura face à la montée de la délinquance
Le coin info touristique de Ti'ahura dévasté par les jeunes délinquants. ©Polynésie la 1ère

Le ras-le-bol des commerçants de Ti'ahura à Moorea ! Depuis plusieurs semaines, ils constatent une recrudescence des actes de vandalisme. C'en est trop et ils interpellent désormais la commune pour trouver une solution.

Les commerçants de Ti'ahura à Moorea en ont assez des actes d'incivisme et de délinquance dont ils sont régulièrement l'objet. Pour évoquer et solutionner ce problème, ils se réunissent depuis ce matin avec les autorités. 

Semer la terreur

 

Car depuis 3 semianes, ils dénoncent cette situation : portes défoncées, fenêtres et vitrines endommagées... Les auteurs de ces actes sont des jeunes gens qui sévissent en groupe, parfois jusqu'à 50 personnes, à vélo et sèment la terreur sur leur passage, en saccageant tout ce qui se trouve devant eux.

Moorea : le fiu des commerçants de Tiahura face à la montée de la délinquance
©Polynésie la 1ère

 

"Il y a quelques meneurs, des grands, la plupart sont des enfants, qui viennent qui font du bruit avec les boom-box. Ces jeunes commencent à agresser tout le monde", déclare Nathalie, propriétaire d'une boutique d'artisanat depuis 13 ans, installée à Ti'ahura il y a 6 ans. 

Ecoutez les réactions de commerçants recueillies par Corinne Tehetia :

commerçants

 

Cette commerçante parle d'une montée en puissance de la délinquance dans le district, malgré une prise en charge menée par le champion de MMA, Henri Burns. Nathalie explique que ce dernier a encadré "les jeunes qui traînaient, qui se bagarraient. Moi j'ai un commerce, on se fait de plus en plus casser les commerces".

Couvre-feu pour les mineurs ?

 

Des plaintes, des mains courantes ont été déposées à la gendarmerie. Et face à ce ras-le-bol, ils ont décidé de prendre le taureau par les cornes car la situation est de plus en plus insupportable. Et Nathalie d'ajouter que "chaque fois que les commerçants vont porter plainte, on nous rit au nez." On leur rétorque alors de "prendre un vigile. Déjà que les commerçants ont beaucoup souffert depuis 1 an et demi...Parce qu'en plus, ces jeunes sont complètement saoûls. On s'est tourné vers la commune qui a rapidement répondu. On a demandé aussi à la gendarmerie, la police...".

Moorea : le fiu des commerçants de Tiahura face à la montée de la délinquance
©Polynésie la 1ère

 

La mairie de Moorea a déjà rencontré les commerçants sur le terrain pour désamorcer une situation qui pourrait s'envenimer. 

Mais c'est donc ce matin que la commune et les commerçants tiennent une table ronde afin de trouver des solutions face à une délinquance menaçante.

Certains demandent ainsi qu'un couvre-feu soit mis en place pour les mineurs...

Ecoutez le reportage de Bélinda Tumatariri :

Délinquance jeunes

 

Regardez le reportage de Nicolas Suire :