Annick Girardin en visite au CRIOBE

gouvernement moorea
annick girardin au CRIOBE
Annick Girardin, en visite au CRIOBE de Moorea. ©AIATA TARAHU/POLYNESIE LA 1ère
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, visite le CRIOBE, ce 3 février, à Moorea, pour la première fois. Le Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement travaille notamment sur les coraux et l'acidification des océans.
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, visite le Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE) de Moorea, ce 3 février, pour la première fois. Une visite pas anodine, à l'heure de la mise en place de la trajectoire 5.0. Le CRIOBE jouera un rôle prépondérant dans l'application du point 5 : "zéro vulnérabilité", des territoires résilients face au changement climatique et aux risques naturels.
Le CRIOBE possède la plus grande collection au monde de coraux de grande profondeur (mésophotiques), grâce aux recherches effectuées en partenariat avec l'expédition "Under the Pole". 2 116 échantillons ont pu être récoltés.
 

Une plateforme numérique internationale de recherche

La ministre des Outre-mer a notamment déclaré qu'elle souhaitait voir la mise en place d'une plateforme de recherche numérique et cela, afin de renforcer les travaux menés dans les grands domaines jugés prioritaires, donner de la visibilité et faire rayonner l'effort de la recherhce par et pour l'outre-mer. C'était d'ailleurs une des conclusions des Assises des outre-mer de juillet 2018.
A Saint Pierre et Miquelon, les travaux de préfiguration de la plateforme interdisciplinaire internationale de recherche et d'enseignement supérieur en zone subarctique ont été lancés en février 2019. La plateforme PIIRES devrait être opérationnelle courant 2020.

A Moorea, 88 personnes au total travaillent au CRIOBE, dont une quarantaine de permanents. Le Centre travaille en particulier sur les récifs coralliens et l'impact sur les organismes avec l'acidification des océans.
Il propose également des formations et compte 25 doctorants.

La ministre des Outre-mer a également visité le futur fare natura de Opunohu, construit en 2018 pour un budget de 884 millions de Fcp. Il devrait être inauguré en avril 2020 par le Président de la République, Emmanuel Macron. La ministre souhaite que le CRIOBE soit une plateforme de recherche vulgarisée au fare natura.
 
Annick Girardin visite le CRIOBE

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live