Un jardin d’Eden sur les hauteurs de Moorea

agriculture moorea
Un jardin d’Eden sur les hauteurs de Moorea
Un jardin d’Eden sur les hauteurs de Moorea ©Polynesie La1ere

La production hebdomadaire de fruits de la famille Yuen s’élève à 500 kilos.

Voilà une quinzaine d’années que Paul Yuen et son épouse se sont lancés sur les hauteurs de Pao Pao à Moorea dans la culture de fruits. Ils ont défriché leurs terres et y ont planté des centaines d’arbres fruitiers. Avocats, mangues, corossols, mangoustans et autres pitayas poussent désormais à foison. La petite entreprise familiale a pris de l’ampleur et emploie désormais cinq personnes. En période d’abondance, les récoltes alimentent les tables des hôtels de l’île et des paquebots de passage. Depuis l’arrêt du tourisme, c’est dans un conteneur spécialement aménagé à Punaauia que les fruits sont désormais proposés à la vente.  

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live